Quand il s’agit de réussite, il est facile de penser que les gens intelligents vont inévitablement vous mettre sur la touche. Pourtant de nouvelles recherches menées par l’université de Standford vont vous faire changer d’avis (et d’attitude).

La psychologue Carol Dweck a passé toute sa carrière à étudier l'attitude et la performance, sa dernière étude montre que votre attitude va davantage influer sur votre réussite que votre QI.

Dweck a constaté que les attitudes des gens pouvaient se ranger dans deux catégories distinctes : les états d’esprits fixes et les états d’esprits de développement.

Avec un état d’esprit fixe, vous avez tendance à croire que vous êtes ce que vous êtes sans rien pouvoir y changer. Cela peut s’avérer problématique lorsque vous êtes mis au défi. En effet tout ce qui vous apparaît comme hors de vos capacités est voué à vous désespérer, à vous donner le sentiment d’être dépassé.

Les personnes ayant un état d’esprit de développement, en revanche, pensent pouvoir s’améliorer en produisant des efforts. Ils surpassent alors ceux qui ont état d’esprit fixe – y compris ceux avec un QI inférieur- du fait qu’ils considèrent les défis comme des opportunités pour apprendre quelque chose de nouveau.

Le bon sens suggère que la capacité d’une personne à faire preuve d’intelligence induit de la confiance. C'est le cas, mais seulement lorsque la situation n’est pas compliquée. Ainsi, le facteur déterminant est la façon dont vous gérez les revers et les défis. Les gens avec un état d'esprit de développement accueillent les revers à bras ouverts.

Selon Dweck, le succès dans la vie dépend de la façon dont vous gérez l'échec. Elle décrit la manière dont les individus dotés d’un état d’esprit de développement, appréhendent l’échec de la manière suivante :

"L'échec est une information que nous considérons comme une fatalité, alors qu’il faudrait plutôt se dire:" Cela n’a pas marché mais je suis une personne capable de réussir en m’y prenant d’une autre manière ».

Peu importe de quel côté du tableau vous tombez, vous pouvez faire des changements et développer un état d'esprit de développement. Voici, ci-dessous, quelques stratégies qui vous permettront de situer votre état d'esprit et de s’assurer qu’il soit le plus possible orienté vers un état d’esprit de développement.

Ne restez pas impuissants. Nous avons tous des moments où nous nous sentons impuissants. La clé, c’est comment nous réagissons à ce sentiment. Nous pouvons soit en tirer des leçons et aller de l'avant, soit lâcher prise. Il y a d'innombrables personnes qui n'auraient jamais réussi si elles avaient succombé à un sentiment d'impuissance: Walt Disney a été renvoyé du Kansas City Star parce qu'il "manquait d'imagination et n'avait pas de bonnes idées", Oprah Winfrey a été renvoyée de son travail à Ancrage TV à Baltimore pour avoir été «trop émotionnellement investie dans ses histoires», Henry Ford a échoué avec ses deux premières compagnies de voiture avant de réussir avec Ford, et Steven Spielberg n’a pas été admis à plusieurs reprises par la Cinematic Arts School de l'USC.

Imaginez ce qui se serait passé si l'une de ces personnes avait eu un état d'esprit fixe. Ils auraient succombé au rejet et perdu espoir. Les personnes ayant une mentalité de développement ne se sentent pas impuissantes parce qu'elles savent que pour réussir, il faut être prêt à échouer et à rebondir tout de suite.

Soyez passionnés. Les personnes indépendantes poursuivent leurs passions sans relâche. Il y aura toujours quelqu'un de naturellement plus talentueux que vous, mais votre manque de talent, vous pouvez le compenser par la passion. La passion des personnes indépendantes est la première motivation de leur course effrénée vers l'excellence. Pour mieux définir vos vraies passions, Warren Buffet recommande une technique qu’il appelle la technique 5/25: écrivez les 25 choses qui vous intéressent le plus. Encerclez en 5 ; ce sont vos vraies passions. Tout le reste n'est qu'une distraction.

Passez à l'action. Ce ne sont pas seulement les personnes avec un état d'esprit de développement qui sont capables de surmonter leurs peurs. Parce qu'elles sont plus courageuses, elles savent simplement que la peur et l'anxiété sont des émotions paralysantes et que la meilleure façon de surmonter cette paralysie est d'agir. Les personnes indépendantes savent qu'il n'y a pas de moment vraiment parfait pour aller de l'avant. Alors pourquoi attendre ce moment? Passer à l'action transforme tous vos soucis et vos inquiétudes en énergie positive et ciblée.

L’étape d’après: courir le(s) kilomètre(s) supplémentaire(s). Les personnes indépendantes donnent tout, même dans les pires jours. Elles se poussent toujours à aller plus loin. Un des élèves de Bruce Lee courait trois kilomètres par jour avec lui. Un jour, ils étaient sur le point d’atteindre la marque de trois kilomètres quand Bruce lui dit, «Faisons en deux autres en plus.» Fatigué, son élève lui répond, «je vais mourir si j'en cours deux de plus. » La réponse de Bruce? « Alors fais-le. » Son élève est devenu si furieux qu'il a terminé les cinq kilomètres. Épuisé et énervé, il est revenu sur les propos de Bruce qui s’est justifié de la sorte : « Arrêtez et vous pourriez aussi bien être mort. Si vous mettez toujours des limites à ce que vous pouvez faire, que ce soit physique ou autre, cela s'étendra au reste de votre vie. Cela aura des conséquences sur votre travail, sur votre sens moral, et plus largement sur la personne que vous êtes au quotidien. Il y a des limites mais vous ne devez pas vous en contenter; vous devez aller au-delà. Si cela vous tue, cela vous tue. Un homme doit constamment être dans le dépassement de soi. »

Si vous ne cherchez pas à vous améliorer un peu chaque jour, vous risquez au contraire de régresser – quel genre de vie cela serait-ce ?

Attendez-vous à des résultats. Les gens qui ont une mentalité de développement savent qu'ils vont échouer de temps en temps, mais cela ne les empêche jamais d'attendre des résultats. Cette attente vous permet de rester motivé et renforce le processus d’autonomisation. Après tout, si vous ne pensez pas que vous allez réussir, alors pourquoi vous en préoccuper?

Soyez flexible. Tout le monde rencontre des obstacles. Les personnes souhaitant accroitre leur état d'esprit de développement appréhendent les obstacles comme un moyen d'amélioration, plutôt qu’un frein. Lorsqu'une situation inattendue met au défi une personne autonome, elle se plie jusqu'à obtenir des résultats.

Ne vous plaignez pas quand les choses ne vont pas comme vous le voulez. Se plaindre est un signe évident d'une mentalité fixe. Un état d'esprit de développement recherche l'opportunité dans tout, il n'y a donc pas de place pour le défaitisme.

Pour aller à l’essentiel

En gardant une trace de la façon dont vous réagissez aux situations les plus anodines, vous pourrez chaque jour vous atteler à vous maintenir du bon côté du tableau ci-dessus.