Lorsque l'entrepreneur en robotique Keller Rinaudo a lancé sa première entreprise à l'âge de 23 ans, le nombre de frappes de drones en Afghanistan était à son plus haut niveau. "La plupart des entreprises robotiques construisaient des choses qui tuent des gens, alors nous avons pensé qu'il serait bien de monter une entreprise qui construirait des choses qui amélioreraient la vie des gens", a-t-il dit.

Maintenant, sa société de livraison de drones - Zipline - effectue des livraisons de sang de dernière minute à des installations de transfusion à travers le Rwanda.A titre d'exemple, l'année dernière, une mère de 24 ans a commencé à saigner abondamment après son accouchement par césarienne. Les médecins ont appelé le centre de distribution de Zipline, et ont reçu sept unités de globules rouges, quatre unités de plasma et deux unités de plaquettes - plus que dans le corps humain moyen. Tout a été transfusé, les médecins ont pu la stabiliser et elle est aujourd'hui en bonne santé .

Zipline fournit environ 20% de l'approvisionnement national en sang, à l'extérieur de Kigali, et a signé des contrats commerciaux avec le ministère de la Santé tanzanien pour livrer des médicaments à 10 millions des personnes habitant dans des zones difficiles d'accès. «L'entrepreneuriat est la seule force de l'histoire humaine qui a permis à des millions de personnes de sortir de la pauvreté», déclare Keller.

«En encourageant les entrepreneurs, les petites économies agiles (et en développement) comme le Rwanda peuvent surpasser les grandes et riches économies. Et face à l'absence d'infrastructure existante, elles peuvent sauter le pas en se tournant directement vers des systèmes plus récents et meilleurs. "

À l'instar de Keller, un entrepreneur social de la Fondation Schwab, de nombreux membres de sa communauté, ainsi que les Global Shapers et Young Global Leaders, assisteront à la réunion annuelle de Davos la semaine prochaine pour promouvoir des modèles d'innovation sociale durables.

Jaideep Bansal est le responsable de l'accès à l'énergie de l'Expédition mondiale de l'Himalaya (GHE) et travaille pour que l'électrification des communautés montagnardes reculées s’opère à l'aide de micro-réseaux solaires. Certains villages de l'Inde sont si éloignés qu'il peut prendre dix jours pour les atteindre, et beaucoup de ces endroits manquent de ressources de bases comme l'électricité. Voici comment il leur apporte la lumière.

Chetna Sinha, l'une des coprésidentes de Davos, préside la Fondation Mann Deshi et se consacre à l'autonomisation économique des femmes rurales en Inde. La Fondation a créé la première banque indienne dirigée par et pour les femmes issues d'un milieu rurale; des écoles de commerce offrant aux femmes des compétences entrepreneuriales; une station de radio communautaire et un programme de développement communautaire axé sur la conservation de l'eau. Elle a soutenu 400 000 femmes et vise à atteindre 1 million d'ici 2022.

Les femmes représentent 70% des 1,5 milliard de personnes les plus pauvres du monde. Ainsi, après que Kate Roberts et Son Altesse Royale Mette-Marit, princesse héritière de Norvège, se sont rencontrées via le Forum des Jeunes Leaders Mondiaux (Young Global Leaders), elles ont fondé le Maverick Collective pour éliminer la pauvreté extrême et impliquer les philanthropes féminines au-delà des dons d'argent.

L'initiative cherche des femmes, non seulement avec leurs ressources financières, mais aussi avec leurs compétences et leurs expériences, pour aider à résoudre les problèmes rencontrés par les femmes et les filles dans les pays en développement.

À ce jour, elles ont mobilisé 60 millions de dollars en ressources pour les filles et les femmes, aidé plus de 800 000 filles et femmes à mener une vie plus saine et lancé des projets pilotes dans 15 pays.

Le gaspillage alimentaire et les dates de péremption pourraient appartenir au passé. Abi Ramanan, fondateur d'ImpactVision, utilise des caméras hyperspectrales et l'imagerie pour «renifler» les aliments avariés et lutter contre les déchets de la chaîne d'approvisionnement. Elle a également un autre objectif. Pour l'atteindre, elle a fondé une entreprise sociale qui habilite les femmes réfugiées du Sri Lanka à acquérir des compétences pour lancer leurs propres entreprises alimentaires.

Michelle Zatlyn dirige une entreprise qui crypte vos données Internet - avec des lampes à lave. Sérieusement! Environ 10% de tout le trafic Internet est protégé par un mur de lampes à lave dans les bureaux de CloudFlare, la société de sécurité et de performance Web, où elle est co-fondatrice et responsable de l'expérience utilisateur. Plutôt que de revenir aux méthodes des années 1960, les lampes sont connectées à un ordinateur et agissent comme un générateur de nombres aléatoires, aidant à chiffrer les requêtes qui passent par Cloudflare, qui représentent 10% de toutes les requêtes Internet.

Basima Adulrahman dirige une initiative de conception et de construction écologiques en Irak; un pays qui tente de reconstruire après des décennies de guerre. Elle et ses collègues à Erbil, la capitale du Kurdistan irakien, animent les Dialogues jeunesse sur la cohésion sociale (Social Cohesion Youth Dialogues) où ils travaillent à établir de la confiance entre les jeunes défavorisés des différents milieux religieux et ethniques - une étape vitale pour que les efforts de la communauté contre l'extrémisme radical puissent aboutir à quelque chose.

Muhamad Iman Usman dirige la plus grande plateforme technologique éducative pour le tutorat privé en Indonésie, reliant des millions d'étudiants à plus de 80 000 tuteurs privés. Il travaille avec 300 autorités éducatives régionales et le Bureau du Président de l'Indonésie pour déterminer dans quelle mesure l'éducation civique peut-elle réduire l'attrait des «fausses informations religieuses» chez des jeunes encore vulnérables.

Les fausses informations - appelées « fakes news » - sont également la préoccupation de Saad Hamid et sont au coeur de son initiative. En effet, DEMO Enterprises, soutenu par l'Institut américain pour la paix, est pensé pour étudier l'impact des fakes news religieuses circulant sur Internet et leur capacité à influencer les préférences électorales lors des élections pakistanaises de 2018.

Tiffany Yu change notre manière de parler du handicap. En 2009, elle a fondé Diversability, un mouvement qui s'efforce de transformer le handicap en communauté, et ce en engageant des alliés et en valorisant l'autonomisation des personnes handicapées. «Nous voulons vraiment recadrer la discussion sur le handicap du modèle médical ... au modèle social qui dit : « Le handicap est l'identité, cela fait partie du tissu de qui vous êtes ». « La diversité consiste à créer un sentiment d'appartenance dans une expérience normalement très isolante. Une fois que vous avez ce sentiment d'appartenance, cela libère tellement de potentiel inexploité en termes de ce que vous pensez pouvoir faire et de ce que vous pensez pouvoir accomplir. »

Lorsque la fille de Carlos Pereira est née avec une paralysie cérébrale l'empêchant de marcher et de parler, il a créer un système pour pouvoir parler avec elle. Au final, son entreprise Livox a créé un outil de communication sur tablette pour les personnes handicapées. Il peut interpréter les mouvements des utilisateurs grâce à des algorithmes intelligents et adapter le contenu en fonction du profil de l'utilisateur. *

Jonathan Hursh d'Utopia repense les bidonvilles dans les villes en les convertissant en microcités du futur et en générant des solutions technologiques. Leur dernier projet, en Mongolie, transforme un bidonville tentaculaire en mini-ville avec des véhicules électriques partagés, des maisons préfabriquées, des «rues étroites» et une connexion Internet haut débit.

Njideka Harry de la Youth Technology Foundation (YTF) enseigne la conception centrée sur l'humain, l'impression 3D, la robotique et l'internet des objets pour les jeunes au Nigeria.

Juergen Griesbeck de streetfootballworld soutient annuellement plus de 2 millions de jeunes dans les communautés défavorisées et mobilise des footballeurs professionnels pour donner 1% de leurs revenus.

Ce ne sont là que quelques-unes des histoires qui doivent être racontées à propos des 190 entrepreneurs sociaux et jeunes innovateurs qui viennent à la 48ème réunion annuelle du Forum économique mondial qui aura lieu à Davos du 23 au 26 janvier - rejoignant 3 000 dirigeants de tous les horizons de la société qui peuvent aussi les aider à réussir.

Tous les profils disponibles ici :

Entrepreneurs de la Fondation Schwab : http://wef.ch/se18participants

Young Global Leaders : http://wef.ch/ygl18participants