Dans un monde plein de risques - bouleversements géopolitiques, cyberattaques, changement climatique et catastrophes naturelles, pour n'en nommer que quelques-uns - les dirigeants mondiaux doivent s’apprêter à affronter le pire.

Chaque année, le Forum économique mondial demande à son vaste réseau de dirigeants d'entreprises, de gouvernements, de la société civile et de leaders d'opinion d'identifier les plus grands risques mondiaux, et ceux qui sont le plus susceptibles de se produire dans les 10 ans à venir.

Voici les cinq principales préoccupations, telles qu'elles sont décrites dans le Global Risks Report 2018.

Image : WEF

Armes de destruction massive

Le président Donald Trump a appelé « homme fusée » le leader nord- coréen Kim Jong-un, qui l’a traité en retour de « gâteux ». Ce n'était pas un simple jeu d'enfants. En 2017, leur escalade verbale a sans doute plus que jamais rapproché les Etats-Unis et la Corée du Nord d'une confrontation nucléaire.

Image : REUTERS/POOL New

L'escalade des risques géopolitiques a été l'une des tendances les plus prononcées de 2017, selon le rapport de cette année.

Une autre poudrière potentielle est le Moyen-Orient, où le nombre croissant de forces déstabilisatrices pourrait conduire à de nouveaux conflits militaires, outre la Syrie et le Yémen.

La grande majorité des répondants (93 %) s'attendent à une aggravation des « confrontations et des frictions politiques ou économiques entre grandes puissances ».

Conditions climatiques extrêmes

Image : Carlo Allegri

Après une année caractérisée par des ouragans d’une force impressionnante, des températures extrêmes et la première hausse des émissions de CO2 depuis quatre ans, il n'est pas surprenant que les risques environnementaux pèsent lourdement sur l’esprit des personnes interrogées.

Aux États-Unis, les retombées financières des phénomènes météorologiques et climatiques extrêmes ont été énormes. L'année 2017 est la plus coûteuse jamais enregistrée, avec 16 événements météorologiques et climatiques ayant entraîné chacun des pertes supérieures à un milliard de dollars.

Catastrophes naturelles

L'année dernière a aussi été marquée par une série de catastrophes naturelles : inondations, tremblements de terre et glissements de terrain. Comme, par exemple, le tremblement de terre de magnitude 7,1 qui a secoué le Mexique en septembre, le glissement de boue qui a fait plus de 200 morts en Colombie en avril et les inondations en Asie du Sud qui ont touché 16 millions de personnes en août dernier.

Échec de l'atténuation et de l'adaptation aux changements climatiques

Le monde s'est réjoui lorsque les dirigeants de plus de 170 pays ont signé l'Accord de Paris sur le changement climatique, mais le retrait des États-Unis menace les progrès en matière de limitation de l'augmentation des températures mondiales, surtout si d'autres pays emboîtent le pas.

Crises de l'eau

Non seulement manquer d'eau potable nuit à la santé humaine, mais cela peut aussi impacter l'activité économique, déclencher des conflits et chasser les gens de chez eux. Les risques environnementaux ont gagné en importance au cours des 13 années d'existence du Global Risks Report.

Quels sont les risques les plus probables ?

Image : WEF

Outre l’identification des risques mondiaux les plus graves, le rapport demande aussi aux experts d'identifier ceux qui sont les plus susceptibles de se produire.

Parmi les risques qui auront le plus d'impact, les répondants ont indiqué que les conditions climatiques extrêmes, les catastrophes naturelles et l'échec de l'atténuation des changements climatiques et de l'adaptation à ces changements sont les plus susceptibles de se produire.

La première semaine de 2018 a confirmé leurs craintes. La Chine centrale et orientale a connu des pluies et des neiges abondantes, une tempête puissante a balayé l’Europe de pluies et de vents forts, et certaines zones d'Australie ont été prises par une chaleur intense. Enfin, une tempête hivernale a frappé la côte Est des États-Unis.

Image : Image: NASA

Cyber sécurité

Les personnes interrogées soulignent également que les cyberattaques et le vol de données sont deux des risques les plus susceptibles de se produire.

Internet a transformé de nombreux aspects de notre vie, surtout pour le mieux. Mais il a également créé de nouvelles possibilités de criminalité, et permet à un adolescent doué ou à un État de conduire une cyberattaque.

Les attaques contre les entreprises ont presque doublé en cinq ans, et des incidents qui autrefois auraient été considérés comme extraordinaires deviennent monnaie courante.

L'impact financier des atteintes à la cyber sécurité augmente sans cesse : certains des coûts les plus élevés en 2017 sont liés aux rançongiciels, qui ont représenté 64% de tous les courriels malveillants.

Parmi les exemples notables figurent l'attaque WannaCry - qui a touché 300 000 ordinateurs dans 150 pays - et NotPetya, qui a causé des pertes trimestrielles de 300 millions de dollars américains pour les entreprises touchées.

Les cyberattaques contre les infrastructures critiques et les secteurs industriels stratégiques se multiplient, ce qui fait craindre une défaillance des systèmes qui font fonctionner les sociétés.

Les difficultés économiques se résorbent

L'un des résultats les plus positifs du sondage de cette année est la conviction des répondants que la pire crise financière de l'après-guerre est enfin derrière nous.

L'économie mondiale continue de se redresser, le FMI s'attend à une croissance de 3,8 % en 2018, légèrement supérieure à celle de 3,6 % en 2017 et à celle de 3,2 % en 2016.

Toutefois, le rapport se termine par un avertissement. Alors que les gens jouissent du niveau de vie le plus élevé de l'histoire de l'humanité, les défis mondiaux interdépendants auxquels nous sommes confrontés poussent à leurs limites les institutions, les communautés et les individus.

L'enquête a été menée du 28 août au 1er novembre 2017 auprès de 1 000 membres des communautés du Forum économique mondial, des membres de l'Institute of Risk Management et des réseaux professionnels des membres de son Advisory Board.