L'innovation est considérée comme un ingrédient clé pour développer des villes prospères dans l'économie du XXIe siècle, alors que de nouvelles technologies émergent constamment pour faire évoluer le statu quo. L'idée d'une « ville innovante » peut couvrir un large éventail de styles, de secteurs et de résultats différents. Il peut s'agir d'une ville boostée par les percées commerciales de sociétés multinationales de renommée mondiale, d'une ville où des recherches novatrices sont menées par des universités et des acteurs du secteur public, ou encore une ville où de nouvelles idées sont lancées par des start-ups et des entrepreneurs.

Pour aider à comprendre le système global des villes, le centre de recherche sur les villes de JLL a identifié dix « types » de villes. Les villes appartenant à la même catégorie possèdent un ADN partagé avec d'autres villes du groupe, présentant des caractéristiques, des opportunités et des défis similaires.

Typologie des villes du monde

Les 7 grandes villes mondiales (« Big Seven »), dont New York, Tokyo et Londres, sont le noyau de ce système et possèdent des offres globales solides dans l'économie moderne. Ce sont les villes traditionnellement associées à l'innovation, abritant des sociétés multinationales, une mine de talents et des regroupements d'universités de classe mondiale. Cependant, les villes de taille moyenne et les villes des marchés émergents se positionnent également comme des lieux d'innovation et se taillent de belles parts dans l'économie moderne. Ces deux groupes ont été surnommés les « Innovatrices » et les « Entrepreneuses ».

1) Les Innovatrices

Au cours des dernières années, un groupe de villes de taille moyenne, principalement en Europe et aux États-Unis, est devenu un spécialiste des secteurs de la connaissance et de la haute technologie, occupant des positions importantes dans les réseaux mondiaux d'innovation. Nous les appelons les « Innovatrices ». Ces villes relativement petites acquièrent une longueur d'avance alors que l'économie se tourne de plus en plus vers la technologie et les industries axées sur la recherche.

Souvent, elles attirent l'intérêt des talents et des entreprises mobiles au niveau international, car elles semblent ne pas présenter les nombreuses nuisances (par exemple, le manque de logements abordables, les problèmes environnementaux) dont souffrent leurs nombreuses grandes rivales.

Cependant, si ces villes partagent certaines caractéristiques, cela ne veut pas dire qu'elles ont toutes suivi la même voie vers l'innovation. Les universités, les entreprises, les secteurs publics et les entrepreneurs sont tous des moteurs de l'innovation dans différentes villes, mais chaque exemple partage une masse critique de connaissances et d'expertise.

Les meilleurs exemples « d'Innovatrices » sont :

*Austin offre une combinaison de coûts, de culture, de talents et d'avantages pour faire des affaires, ce qui a permis à cette petite ville de devenir l'un des pôles technologiques clés des États-Unis. La présence de l'Université du Texas et de l'Université d'État du Texas soutiennent la solide réserve de talents de la ville qui, avec des politiques favorables aux entreprises, a séduit Dell, IBM, Amazon et Facebook. Elle a reçu d'ailleurs le surnom de « Silicon Hills » en raison de la forte concentration d'entreprises technologiques, et de son rang de première métropole d'accueil de start-ups en 2016 aux États-Unis.

*Berlin est devenue un pôle d'attraction pour les talents internationaux et cosmopolites, initialement grâce à ses coûts de logement bas et à sa fantastique scène culturelle. La ville développe ses propres start-ups, avec Rocket Internet qui crée un réseau de start-ups à succès, dont le site de mode en ligne Zalando, le service de livraison de nourriture Delivery Hero et HelloFresh, un fournisseur de box culinaires. En 2015, Berlin a attiré plus de fonds de capital-risque que Paris ou Londres, ce qui démontre la capacité de Berlin à rivaliser avec les grandes villes.

* Les atouts de Boston proviennent de son rang car elle fait partie des principaux pôles d'enseignement supérieur au monde. Elle abrite deux des trois meilleures universités au monde (MIT et Harvard). Sa réserve de talents exceptionnelle et ses fortes capacités dans la recherche font de Boston un chef de file dans plusieurs domaines scientifiques, notamment la biotechnologie et les sciences de la vie.

*Stockholm est devenue la « fabrique de licornes » en Europe, grâce à sa capacité de produire des entreprises valorisées à plus de 1 milliard de dollars. Seule la Silicon Valley surpasse la capitale suédoise en termes de licornes par habitant. La société de streaming musical Spotify et King Games, le développeur de la saga « Candy Crush », sont deux des start-ups à succès basées dans la ville. Cette tendance est soutenue par l'infrastructure exceptionnelle de Stockholm, en termes de services numériques, de transports et de services publics.

Les investisseurs ont reconnu les ingrédients du succès à long terme que possèdent beaucoup d'Innovatrices. Parmi les dix types de villes identifiés, elles présentent le deuxième niveau d'intensité d'investissement le plus élevé (à savoir l'investissement immobilier en proportion de la taille économique), derrière les « Big Seven » qui incluent les destinations immobilières les plus populaires au monde.

Intensité d'investissement par type de ville

2) Les « Entrepreneuses »

L'innovation ne concerne pas seulement les villes établies dans les économies développées. Certaines villes des économies émergentes deviennent de plus en plus des plaques tournantes majeures dans les réseaux mondiaux de l'innovation et sont désignées comme des « Entrepreneuses ». Ce sont des villes très dynamiques qui ont créé leurs propres écosystèmes de start-ups et d'entreprises compétitives à l'échelle mondiale, devenant ainsi des aimants à talents nationaux.

*Shenzhen a bâti sa réputation de fabricant de matériel pour développer son propre écosystème d'innovation compétitif au niveau international. Le géant de l'internet Tencent s'est installé dans la ville, tout comme les entreprises mondiales de matériel Huawei et ZTE. En conséquence, la ville enregistre le troisième plus grand nombre de demandes de brevet de la planète. Au fur et à mesure que les capacités de la Chine se développent, Shenzhen se place indubitablement au centre du phénomène.

*Bangalore s'est imposée comme une destination populaire pour l'externalisation des services informatiques, avec des entreprises locales prospères telles que Wipro et Infosys qui émergent dans ce contexte. Aujourd'hui, des multinationales affluent à Bangalore pour tirer parti des capacités de recherche et de développement de la ville, notamment le premier centre de R&D de Google situé en dehors des États-Unis. Les nouvelles start-ups, comme Flipkart et InMobi, première licorne indienne, sont nées de la réserve d'entrepreneurs talentueux de la ville.

Les « Innovatrices » et les « Entrepreneuses » reflètent l'importance de l'innovation et des forces liées à la technologie en 2018. Les « Innovatrices » ont été capables de dépasser largement leur potentiel en se positionnant comme des centres spécialisés et des nœuds clés dans les chaînes de valeur importantes. Les « Entrepreneuses » ont pris de l'ampleur en utilisant les atouts obtenus en devenant des centres de production et d'externalisation, et en les exploitant pour créer leurs propres écosystèmes d'innovation. Bien que nous ne puissions être certains de la façon dont ces villes répondront aux nouvelles technologies dans le futur, elles possèdent les ingrédients essentiels pour y faire face et sont bien placées pour continuer leur chemin vers le succès.