L'éducation peut être le passeport pour l'avenir. Pourtant, il semblerait que les écoles ne parviennent pas à transmettre certaines des compétences de vie les plus importantes, selon un expert en éducation.

Dr Tony Wagner, co-directeur du Change Leadership Group de Harvard, affirme que les écoliers d'aujourd'hui font face à un «écart de réussite global», c'est-à-dire qu'on observe un écart entre ce que même les meilleures écoles enseignent et les compétences dont les jeunes ont besoin.

Cela a été exacerbé par deux tendances convergentes : premièrement, le passage d'une économie industrielle à une économie de la connaissance, et deuxièmement, la façon dont les écoliers d'aujourd'hui - éduqués sur Internet - sont motivés à apprendre.

Dans son livre The Global Achievement Gap, Wagner identifie sept compétences de base dont chaque enfant a besoin pour survivre dans le monde du travail à venir.

1. Pensée critique et résolution de problèmes

Les entreprises doivent être en mesure d'améliorer continuellement leurs produits, les processus et les services afin d'être concurrentiels. Et pour ce faire, ils ont besoin de travailleurs aux pensées critiques et capables de poser les bonnes questions pour aller au fond d'un problème.

2. Collaboration à travers les réseaux et conduite par l'influence

Compte tenu de la nature interconnectée du monde des affaires, les compétences en leadership, la capacité à se montrer convaincant ainsi que son aptitude à travailler ensemble en équipe sont devenues de plus en plus importantes. La clé pour devenir un leader efficace? Il y a deux selon Wagner : «une résolution créative des problèmes et un cadre éthique clair».

3. Agilité et adaptabilité

La capacité à s'adapter et à acquérir rapidement de nouvelles compétences est vitale pour réussir : les travailleurs doivent être capables d'utiliser une gamme d'outils pour résoudre un problème. Ceci est également connu comme de la "learnability", une des compétences recherchées chez les candidats à l'emploi.

4. Initiative et esprit d'entreprise

Il n'y a pas de mal à essayer : souvent, les gens et les entreprises souffrent d'une tendance à ne pas prendre de risques. Il est préférable d'essayer 10 choses et d'en réussir huit que d'essayer cinq choses et de toutes les réussir.

5. Communication orale et écrite efficace

La pensée floue des recrues et leur incapacité à articuler leurs pensées sont des plaintes courantes, de nombreuses fois rapportées à Wagner par des chefs d'entreprise au moment où il menait l'enquête pour son livre.

Il ne s'agit pas tant de la capacité des jeunes à utiliser correctement la grammaire et la ponctuation, ni à épeler, mais à communiquer clairement verbalement, par écrit ou en se présentant. "Si vous avez de bonnes idées mais que vous ne pouvez pas les communiquer, alors vous êtes perdu", dit Wagner.

6. Accéder et analyser l'information

Beaucoup d'employés doivent traiter quotidiennement une énorme quantité d'informations : la capacité de tout passer au crible pour en sortir ce qui est pertinent est un défi. Et ce d'autant plus vu la vitesse à laquelle l'information peut changer.

7. Curiosité et imagination

La curiosité et l'imagination sont les moteurs de l'innovation et sont la clé de la résolution de problèmes. "Nous sommes tous nés curieux, créatifs et imaginatifs", explique Wagner. «En moyenne, un enfant de quatre ans pose une centaine de questions par jour, mais au moment où il aura 10 ans, il aura beaucoup plus de chances d'obtenir les bonnes réponses à l'école que de poser de bonnes questions.

"Ce que nous, enseignants et parents, devons faire pour maintenir en vie la curiosité et l'imagination qui, dans une mesure plus ou moins grande, sont innées chez tous les enfants."