Il n'y a pas qu'en économie que la Chine vient bousculer l'ordre mondial établi au siècle dernier, menaçant de supplanter les États-Unis : c'est également le cas dans la recherche scientifique.
Dans son dernier rapport sur la position de la France dans l'écosystème scientifique, le Haut Conseil de l'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur (Hcéres) a passé au crible le nombre de publications scientifiques mondiales entre 2000 et 2015, établissant ainsi le palmarès des 20 pays contribuant le plus à faire avancer la science. Certes, quantité ne rime pas forcément avec qualité, toutefois, plus les chercheurs publient, plus ils font état de leurs connaissances et contribuent à faire avancer la science.
Le constat est sans appel : les pays émergents - l'Inde, l'Iran, le Brésil ou la Corée du Sud - se renforcent alors que la France ne pointe désormais qu'au 7ème rang. Nos voisins britanniques restent stables et occupent la 3ème marche du podium en 2015 comme en 2000 alors que les Allemands occupent le 4ème rang.