D'où sont originaires la plupart des réfugiés du monde ? Et où s'établissent-ils ?

Si vous imaginez des gens fuyant une nation déchirée par la guerre et se dirigeant vers un pays développé, vous pourriez être surpris d'apprendre que vous êtes loin de la réalité. Certains des pays les moins développés du monde - l'Ouganda, le Soudan, l'Éthiopie et le Bangladesh - figuraient en effet parmi les 10 pays accueillant le plus de réfugiés l'an dernier, selon un récent rapport de l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

La recherche sur les tendances de la migration mondiale a montré que la Turquie, le Pakistan, l'Ouganda et le Liban étaient en tête de la liste des pays de destination à la fin de 2017, suivis par l'Iran et l'Allemagne.

La Turquie accueille, de loin, le plus grand nombre de réfugiés et a enregistré une augmentation de 21% en 2017. Les Syriens, les Irakiens, les Iraniens et les Afghans représentaient la majorité de ses nouveaux arrivants.

Les réfugiés nouvellement arrivés en Ouganda venaient principalement du Soudan du Sud et de la République démocratique du Congo.

Il y en avait 1,4 million l'année dernière, soit une augmentation de 44% par rapport à 2016; beaucoup d'entre eux s'installent à Bidi Bidi, un camp de réfugiés de la taille d'une ville.

Pendant ce temps, la population de réfugiés de l'Allemagne a augmenté de 45% d'année en année. Il compte maintenant 970 400 réfugiés, dont la plupart viennent de Syrie. L'an dernier, le nombre de réfugiés nouvellement inscrits était de 2,7 millions, soit deux fois plus qu'en 2016 et près du nombre record enregistré en 2014.

Soudan du Sud


Plus d'un million de réfugiés dans le monde sont venus du Soudan du Sud, chassés par les conflits armés, la maladie et la malnutrition. La plupart de ces personnes se sont retrouvées au Soudan, en Ouganda, en Éthiopie, en République démocratique du Congo et au Kenya.

Les Syriens constituaient le deuxième groupe le plus important, avec plus de 700 000 nouveaux inscrits en Turquie, en Égypte, au Liban, en Grèce et en Jordanie.

Le troisième plus grand groupe de nouveaux réfugiés au monde est originaire du Myanmar, où les musulmans rohingyas, dépouillés de leur citoyenneté, ont fui la violence dans l'État de Rakhine pour chercher la sécurité au Bangladesh.

Lorsque vous mesurez le nombre de réfugiés dans un pays par rapport à sa population actuelle, le Liban est le pays qui compte le plus de réfugiés pour 1 000 habitants, suivi par la Jordanie, la Turquie et l'Ouganda.

Le rapport de l'ONU montre également que la population déplacée est jeune, les enfants représentant 53% de tous les réfugiés. Ce chiffre inclut les enfants non accompagnés ainsi que ceux qui ont été séparés de leur famille.