L’entretien d’embauche est la première étape vers votre avenir. Vous n’avez qu’un seul essai pour faire bonne impression et retenir l’attention du potentiel employeur. Avec une bonne préparation, vous pourrez alors être le meilleur candidat, et l’entreprise pourrait vous rappeler rapidement pour continuer le processus de recrutement avec vous. Mais comment s’assurer de se démarquer des autres candidats ?

Ne parlez pas que de votre CV

Cet entretien est une occasion en or pour briller. Le recruteur connaît déjà votre CV, il sait ce que vous avez fait. Lorsqu’il vous demande de lui parler de votre expérience professionnelle, il s’attend à plus de détails ; vous pouvez donc développer sur vos missions et réalisations. Insistez surtout sur les tâches que vous maîtrisez tout particulièrement, ainsi que sur vos plus grosses réussites. Si vous postulez pour un poste dans un nouveau domaine, expliquez en quoi votre expérience peut être bénéfique pour ce nouvel emploi.

Posez les bonnes questions

L’entretien est également le moment idéal pour vous renseigner sur l’entreprise dans laquelle vous avez postulé. N’attendez pas la fin de l’entretien pour poser des questions. En plus d’en apprendre davantage sur l’entreprise, vous montrerez ainsi que vous êtes réellement intéressé.

Poser des questions vous permettra de mieux appréhender la culture de l’entreprise. Demandez par exemple au recruteur pourquoi il aime travailler dans cette entreprise. De plus, s’il y a un aspect de votre environnement de travail qui est particulièrement important pour vous, c’est le moment de demander. Évitez cependant les questions sur les points faibles de l’entreprise ou sur les vacances, elles doivent venir plus tard.

Montrez ce que vous pouvez apporter à l’entreprise

Montrez au recruteur comment vous pouvez apporter de la valeur ajoutée à l’entreprise. Alors que le format de l’entretien est habituellement court et impersonnel, vos réponses ne devraient pas l’être pour autant : développez-les. Par exemple, pour la série de questions hypothétiques : « que feriez-vous si… », donnez autant de détails que possible, et ne vous contentez pas de réponses bateau. Faites quelques recherches en amont et répondez aux questions en utilisant une situation pouvant correspondre au contexte de l’entreprise ou au secteur d’activité.

Durant un entretien d’embauche, ce n’est pas le moment d’être modeste. Soyez fier de ce que vous avez accompli et de ce que vous pouvez faire pour votre futur employeur. Vantez vos mérites. Souvenez-vous qu’ils vous ont proposé un entretien, alors ils vous apprécient déjà. N’oubliez pas ce détail si vous êtes nerveux.

Ne dites pas ce que vous pensez que le recruteur veut entendre

Les recruteurs reconnaissent lorsqu’on leur dit simplement ce qu’ils veulent entendre. Restez vous-même durant l’entretien. Après tout, c’est ce qui a retenu leur attention au départ. Vous ne voulez certainement pas donner l’impression que vous répétez des réponses toutes faites, car elles paraissent souvent plates ou démotivées.

Soyez attentif

Il est fort probable que vous ayez postulé dans plusieurs entreprises et que vous obteniez plusieurs entretiens. Vous ne pourriez pas faire pire que vous tromper et parler d’une autre entreprise. Ce serait une erreur humaine mais elle pourrait faire croire que vous n’êtes pas concentré. Vous n’avez qu’une chance de faire bonne impression, alors appliquez-vous.

Assurez-vous que votre discours correspond à votre apparence

Vous êtes dans un contexte professionnel, vous êtes bien habillé, vous avez préparé votre CV, alors votre langage doit être raccord. Parlez distinctement et avec confiance. N’oubliez pas que votre recruteur pourrait devenir votre employeur, alors maintenez un certain niveau de langage. Le niveau de formalité de votre discours va varier en fonction de l’entreprise, mais le professionnalisme est important, que vous postuliez pour un emploi dans une grande entreprise ou une start-up.

Faites attention à votre langage corporel

Le langage corporel, la posture et le maintien du contact visuel sont essentiels pour faire bonne impression. Vous pouvez avoir une idée formidable, mais si vous êtes avachi sur votre chaise lorsque vous la présentez, elle n’aura pas autant d’impact. Tenez-vous droit et regardez le recruteur dans les yeux lorsque vous vous exprimez. Assurez-vous de ne pas croiser vos bras ou de ne pas bouger vos mains dans tous les sens, cela donne l’impression que vous êtes sur la défensive. De plus, une bonne posture vous rendra plus confiant.

Maintenant que vous savez ce que vous avez à faire, vous pouvez vous rendre à votre prochain entretien en toute confiance.