Ayant déjà révélé les smartphones actuels qui émettent le plus de radiations, nous nous penchons désormais sur l’autre extrémité de l'échelle : les téléphones avec les DAS les plus faibles. Bien qu'il soit encore difficile de trouver des études longitudinales concluantes sur les effets des rayonnements des téléphones cellulaires, cette liste peut être utile pour ceux qui cherchent à minimiser les risques sur le long terme.

L'Office fédéral allemand de radioprotection (Bundesamt für Strahlenschutz) dispose d'une base de données complète sur les smartphones, nouveaux et anciens, avec le niveau de rayonnement qu'ils émettent lorsqu'ils sont tenus accolés à l'oreille durant un appel. Selon les critères établis (voir notes de bas de page), le smartphone actuel qui émet le rayonnement le plus faible est le Samsung Galaxy Note 8 avec un débit d’absorption spécifique de 0,17 watt par kilogramme. La moitié des dix téléphones qui émettent le moins de radiation proviennent de la firme sud-coréenne, ce qui contraste fortement avec son grand rival Apple. En effet, deux iPhones figurent sur la liste des téléphones qui émettent le plus de radiation contre aucun pour Samsung.