Au niveau mondial, les dettes des entreprises ont tendance à diminuer. C'est le constat dressé par Euler Hermes.

Dans une étude publiée début août, la société française d'assurance-crédit précise que le taux moyen d'endettement net est tombé à 53% en 2017, en baisse de 3,2 points par rapport à l'année précédente.

Cette tendance générale, dans un contexte de croissance des revenus, masque néanmoins "une hausse des ratios d'endettement dans certains secteurs et régions vulnérables", observe Euler Hermes.

Les secteurs les plus exposés sont ceux confrontés à un changement structurel, lié notamment à la digitalisation de l'économie, au changement climatique ou à l'évolution des besoins des consommateurs. Les entreprises sont alors contraintes de s'endetter pour se transformer.

Le rapport de l'assureur-crédit couvre seulement les entreprises dont le bilan affiche une dette nette après prise en compte de la trésorerie. Cela peut expliquer que le secteur des télécoms ne figure pas parmi les plus endettés, alors qu'une étude réalisée par l'agence de notation Moody's, relevée par Les Echos, considère qu'il s'agit du secteur le plus endetté d'Europe.

Les sociétés de télécommunications ont besoin d'emprunter pour financer leurs infrastructures et s'adapter aux évolutions technologiques. Mais généralement, leurs activités génèrent aussi d'importants flux de trésorerie.

Voici les 7 secteurs qui présentent le taux d'endettement moyen le plus élevé, selon Euler Hermes, qui retient dans son étude uniquement les sociétés cotées et non-financières:

7. Les constructeurs automobiles — taux d'endettement moyen du secteur: 55%

FILE PHOTO: Vehicles are seen at a Dongfeng Peugeot Citroen factory before it starts up production in Chengdu, Sichuan province, China, September 6, 2016. Picture taken September 6, 2016.China Daily/via REUTERS/File Photo   ATTENTION EDITORS - THIS IMAGE WAS PROVIDED BY A THIRD PARTY. CHINA OUT. NO COMMERCIAL OR EDITORIAL SALES IN CHINA.
Image : REUTERS/File Photo ATTENTION EDITORS - THIS IMAGE WAS PROVIDED BY A THIRD PARTY. CHINA OUT. NO COMMERCIAL OR EDITORIAL SALES IN CHINA.

Usine de Dongfeng Peugeot Citroën avant le démarrage de la production à Chengdu, dans la province du Sichuan, en Chine, le 6 septembre 2016. China Daily/via REUTERS.

Les constructeurs automobiles sont affectés par la hausse du prix du pétrole et les régulations relatives au changement climatique, qui incitent à investir dans de nouvelles technologies.

5e ex-aequo. La métallurgie — 56%

FILE PHOTO: Metal coils are seen at ArcelorMittal steel plant in Ghent, Belgium, May 22, 2018. REUTERS/Yves Herman/File Photo
Usine d'ArcelorMittal à Gand, en Belgique, le 22 mai 2018.
Image : REUTERS/Yves Herman/File Photo

Concernant la métallurgie, "certains sous-segments du secteur affectés par les mesures protectionnistes pourraient souffrir prochainement et voir leur taux d’endettement s’accroître", prévient Eurler Hermes.

5e ex-aequo. La construction — 56%

A new apartment building housing construction site is seen in Los Angeles, California, U.S. July 30, 2018. REUTERS/Lucy Nicholson
Los Angeles, Californie, le 30 juillet 2018.
Image : REUTERS/Lucy Nicholson

4. L'agroalimentaire — 58%

FILE PHOTO: Breakfast foods are displayed on shelves in a supermarket in Nice, France, July 18, 2018.  REUTERS/Eric Gaillard/File Photo
Supermarché à Nice, en France, le 18 juillet 2018.
Image : REUTERS/Eric Gaillard/File Photo

3. L'énergie — 68%

A pump jack operates at a well site leased by Devon Energy Production Company near Guthrie, Oklahoma September 15, 2015.    REUTERS/Nick Oxford - TM3EB9F0WO901
Oklahoma, le 15 septembre 2015.
Image : REUTERS/Nick Oxford - TM3EB9F0WO901

2. Le transport — 71%

An Airbus Beluga XL transport plane lands during its first flight event in Colomiers near Toulouse, France, July 19, 2018. REUTERS/Regis Duvignau
Colomiers, près de Toulouse, France, le 19 juillet 2018.
Image : REUTERS/Regis Duvignau

Le secteur du transport, comme les constructeurs automobiles, subit la hausse du prix du pétrole et les régulations relatives au changement climatique, qui incitent à investir dans de nouvelles technologies.

1. Le papier — 78%

People browse through books during the 23rd Lima International Book Fair in Lima, Peru August 1, 2018. REUTERS/Mariana Bazo
23ème Foire internationale du livre de Lima, au Pérou, le 1er août 2018.
Image : REUTERS/Mariana Bazo

L'industrie du papier doit faire face à la digitalisation des usages. L'endettement est élevé, mais le secteur devrait connaître une hausse des marges grâce aux évolutions démographiques et des habitudes de consommation, favorables à la production de papiers-tissus et d'emballages, souligne Euler Hermes.

A lire aussi sur Business Insider :