Samedi 15 septembre marquera le dixième anniversaire de la faillite de Lehman Brothers. Outre le trou financier causé par la fermeture de l'entité, quatrième plus grande banque d’investissement des États-Unis à l’époque, l'image des employés de Lehman quittant le siège de New York avec leurs cartons fût l’image forte du début de la crise financière de 2008.
Une décennie plus tard, on peut se demander si les effets de la récession mondiale, dont la faillite de Lehman Brothers a été l'un des principaux points de départ, se font toujours sentir. Comme le montre notre graphique, basé sur les dernières données disponibles, les banques européennes ne semblent pas encore tout à fait s'être remises du choc. Ainsi, selon les données du Conseil de stabilité financière, le total des actifs financiers des banques de la zone euro s'élevaient à 26 818 millions d'euros en 2016, toujours très en dessous de leur valeur en 2008 (près de 36 300 millions d'euros).