Les États membres de l'UE ont fixé des limitations plus strictes pour les émissions de CO2 des voitures particulières nouvellement immatriculées. Le graphique montre les émissions moyennes de dioxyde de carbone des voitures particulières neuves vendues en Europe pour les marques sélectionnées en 2017, ainsi que l'écart par rapport à la valeur limite de 61,8 g/km, qui sera applicable à partir de 2030.
Les marques françaises, avec des émissions moyennes inférieures à 110 g/km en 2017, semblent avoir un peu d’avance sur leurs principaux concurrents même si les efforts à fournir restent important. En bas de l’échelle, Mazda, Mercedes et Audi auront quant à elles davantage de progrès à réaliser sur leurs véhicules pour entrer en conformité avec la nouvelle limite.