Qu'ont en commun de la viande cultivée en laboratoire, un guide holographique de musée et une version survitaminée d'Alexa, le service vocal d'Amazon ?

D’après la liste publiée par le Forum économique mondial, ces technologies révolutionnaires façonneront notre vie dans un avenir proche. Sélectionnée par un panel de scientifiques et d’experts, chacune de ces technologies a été identifiée pour son potentiel profondément innovant et sa capacité à modifier des pratiques ancrées, voire à bouleverser des secteurs entiers.

Même si nous savons tous que l’intelligence artificielle et l’informatique quantique transformeront notre quotidien, les changements à venir peuvent sembler nébuleux, difficiles à appréhender. Pour constituer cette liste, les experts ont tenté d’identifier les avancées des trois à cinq prochaines années.

Voici les technologies les plus enthousiasmantes selon eux :

Réalité augmentée

La superposition d’informations et d’animations à des images du monde réel est en passe de devenir courante. Bien que la technologie ne soit pas nouvelle - beaucoup d’entre nous ont déjà utilisé une caméra de recul, qui affiche des guides tracés en surimpression sur l’écran vidéo pour faciliter le stationnement, ou joué au jeu PokémonGo - cette technologie devrait faire un bond en avant en termes de sophistication et d’utilisation quotidienne. À l'avenir, la réalité augmentée aidera les chirurgiens à visualiser les tissus en trois dimensions sous la peau d'un patient et à créer des guides holographiques pour nous guider à l’intérieur des musées.

Médecine personnalisée

Des outils de diagnostic avancés sont conçus pour adapter les médicaments au patient à qui ils seront prescrits, en détectant et en quantifiant de multiples signes d'un trouble pour déterminer la probabilité de contracter une maladie. Plusieurs outils de diagnostic avancés sont déjà utilisés pour le cancer. L'un d’entre eux aide les femmes atteintes de certains types de cancer du sein à éviter la chimiothérapie. Ils peuvent aussi servir à diagnostiquer l'endométriose sans intervention chirurgicale, ainsi que les troubles cérébraux, comme l'autisme, la maladie de Parkinson et la maladie d'Alzheimer, qui sont actuellement diagnostiqués par une évaluation des symptômes.

Conception moléculaire pilotée par Intelligence artificielle

Les jours où la science se fondait sur des prédictions - ou des suppositions - bien étayées pour créer de nouveaux médicaments sont comptés depuis que l’intelligence artificielle commence à prendre le relais. Au lieu de pratiquer des expériences désordonnées, les algorithmes d'apprentissage automatique analysent tous les tests antérieurs connus, décèlent des modèles et prédisent quelles nouvelles molécules sont susceptibles de fonctionner. En plus d'accélérer le processus et de réduire les déchets chimiques, ces outils aident l'industrie pharmaceutique à identifier et développer rapidement de nouveaux médicaments.

Des assistants numériques plus performants

Si vous comptez déjà sur Siri et Alexa pour jouer vos morceaux de musique préférés ou vous indiquer les prévisions météo, vous accéderez bientôt à des aides numériques beaucoup plus sophistiquées. Grâce à l’Intelligence artificielle, la technologie la plus récente en matière d’assistants numériques interroge le cloud et vous présente divers arguments sur les sujets qui vous préoccupent, sans formation préalable. On imagine sans peine l’intérêt de cette technologie au travail : elle peut par exemple aider les médecins à trouver des travaux de recherches pertinents pour un cas médical complexe et ensuite indiquer les avantages des différents traitements envisageables.

Dispositifs médicaux thérapeutiques implantables

Les personnes contraintes de prendre des médicaments régulièrement trouvent sans doute très attrayante l'idée d'avoir une petite usine de médicaments implantée dans le corps. À un moment ou un autre de votre vie, vous avez sans doute eu besoin de prendre des médicaments - et vous avez sans doute eu du mal à vous rappeler quand les prendre. Jusqu'à présent, l'utilisation des implants était limitée car les utilisateurs devaient aussi prendre des médicaments immunosuppresseurs pour empêcher leur corps d'attaquer l'implant. Aujourd’hui, la technologie est suffisamment sophistiquée pour fonctionner sans courir le risque d’un rejet par le système immunitaire, ce qui pourrait transformer le traitement des maladies au long cours, comme les maladies cardiovasculaires, la tuberculose, le diabète, le cancer et la douleur chronique.

Forçage génétique

La modification de gènes en connaissance de cause est souvent controversée au nom de questions éthiques. Et si le forçage génétique - favoriser l'héritage d'un gène particulier afin d'augmenter sa prévalence dans une population - n’est guère différent, il s’avère extrêmement puissant pour lutter contre les maladies ou éliminer certaines espèces animales particulièrement nuisibles comme les moustiques qui transmettent le paludisme. De tels efforts se sont multipliés ces dernières années avec l’introduction de la méthode de génie génétique CRISPR, qui facilite l’insertion de matériel génétique dans des zones spécifiques des chromosomes.

Algorithmes pour ordinateurs quantiques

Les ordinateurs qui utilisent la mécanique quantique pour effectuer des calculs résolvent certains problèmes beaucoup plus efficacement que les ordinateurs conventionnels. Tandis que les premières utilisations ont été freinées par des perturbations de leur fonctionnement, les dernières recherches ont amélioré ce phénomène et un nombre croissant d’universitaires développe des programmes et des logiciels quantiques. Une fois peaufinés, de puissants ordinateurs quantiques pourraient simuler la nature et aider à concevoir des matériaux.

Matériaux plasmoniques

Cette technologie fera-t-elle une réalité de la cape d'invisibilité de Harry Potter ? Bien qu’il y ait encore du chemin à faire, les dispositifs plasmoniques qui manipulent les nuages d'électrons et la lumière à l'échelle nanométrique sont conçus pour augmenter le stockage de la mémoire magnétique et la sensibilité des capteurs biologiques. Plusieurs entreprises développent de nouveaux produits, notamment un dispositif capable de distinguer les infections virales des infections bactériennes et un appareil d'enregistrement magnétique assisté par la chaleur. Les nanoparticules activées par la lumière sont également à l'étude pour leur capacité à traiter le cancer sans endommager les tissus sains.

Viande élevée en laboratoire

Mangeriez-vous un hamburger que vous savez avoir été cultivé en laboratoire ? La viande générée à partir de cellules cultivées pourrait réduire les coûts environnementaux liés à la production de viande et éliminer les traitements contraires à l'éthique dont souffrent les animaux d’élevage. Des start-ups comme Mosa Meat, Memphis Meats, SuperMeat et Finless Foods ont déjà drainé des millions de dollars, même si les coûts de production restent très élevés et les résultats des tests gustatifs mitigés. La technologie s'améliorant tout le temps, le canard, le poulet et le bœuf produits sans abattage pourraient se retrouver plus tôt que vous le pensez dans un restaurant près de chez vous .

Électroceutique

Pouvons-nous traiter la plupart des problèmes de santé tout en réduisant notre dépendance aux médicaments ? Certains disent oui, les électroceutiques offrant la possibilité de traiter les maladies par des impulsions électriques. Une approche ciblant le nerf vague - le système qui envoie des signaux du cerveau à la plupart des organes - est sur le point de transformer de nombreux types de soins car il a le potentiel pour réguler le système immunitaire. Ce système est utilisé pour traiter l'épilepsie et la dépression depuis plus d'une décennie, et il semble maintenant prêt à aider les personnes souffrant de migraines, d'obésité et de polyarthrite rhumatoïde.

Pour en savoir plus sur chacune des 10 technologies émergentes de 2018, cliquez ici .