La mobilité partagée a le vent en poupe en France : une étude dévoilait l'année dernière que Paris était de loin la capitale européenne disposant du plus important nombre de vélos, voitures et scooters en libre-service par habitant. Les données de l’institut allemand innoz confirment que la France, portée par sa capitale, est à la pointe dans ce domaine.
L’Hexagone est en effet le deuxième pays mettant le plus de scooters partagés à disposition de ses habitants. Innoz en dénombre 2 100, dont 1 600 rien qu'à Paris. L'Allemagne se situe juste devant, elle aussi avantagée par le dynamisme de sa capitale dans le domaine. Ainsi, à elles seules, Paris et Berlin comptent pour 41 % de la flotte totale de scooters dédiés à la mobilité partagée.