Les ventes du secteur de la distribution continuent de progresser. D'après la 22e édition du palmarès annuel réalisé par le cabinet Deloitte, publiée jeudi 17 janvier, et qui s'appuie sur les données de l'exercice fiscal 2017, le chiffre d'affaires des 250 principaux distributeurs dans le monde a atteint 4 653 milliards de dollars, soit un taux de croissance de 5,7%.

Pour réaliser cette étude, Deloitte a identifié les 250 plus grands distributeurs mondiaux, et a analysé leur performance en fonction de leur région d'origine et de leur spécialisation.

"L'économie globale est à un tournant", écrivent les auteurs de l'étude.

"Jusqu'à début 2018, l'économie mondiale affichait une forte croissance. Cependant l'accélération de l'inflation sur les marchés principaux, les changements de politiques monétaires et fiscales opérées par les gouvernements et la forte dépréciation des monnaies des pays émergents menacent l'économie mondiale à court terme. Pour les distributeurs, le ralentissement de l'économie mondiale va générer une diminution de la croissance des dépenses de consommation, une hausse des prix à la consommation et le dérèglement des chaînes d'approvisionnement mondiales."

Deloitte note par ailleurs que 8 des 10 premiers distributeurs mondiaux opèrent dans le secteur des biens de grande consommation.

"Or les marges de ce secteur sont sous pression croissante en raison de l'augmentation des coûts de fabrication, de la baisse du pouvoir d'achat due à une concurrence accrue et à un besoin de transparence et à la nécessité d'investir dans la transformation digitale."

L'Europe compte le plus grand nombre d'acteurs figurant dans le top 250, avec 87 entreprises (34,8%), contre 82 en 2016. Les distributeurs allemands sont les plus importants et représentent un chiffre d'affaires moyen de 24,7 milliards de dollars, ce qui dépasse largement la moyenne générale du top 250 fixée à 18,1 milliard de dollars.

La France se positionne en 2e position, avec un chiffre d'affaires de 29 141 milliards de dollars, générés par 12 acteurs, pour une part de marché de 4.8% dans le top 250.

Parmi ces 250 groupes, voici les 17 champions du monde selon Deloitte, avec le chiffre d'affaires de leur activité retail et la variation de ce chiffres d'affaires entre 2012 et 2017 :

17. Edeka — 57 484 M$, +3,2%, chaîne allemande de supermarchés

 Magasin Edeka à Munich.
Magasin Edeka à Munich.
Image : Flickr/yisris

16. Auchan — 58 614 M$, +2,5%, groupe français de supermarchés et hypermarchés présent dans 14 pays

 Drive Auchan au Mans, Sarthe.
Drive Auchan au Mans, Sarthe.
Image : Business Insider France/Elisabeth Hu.

15. Albertsons — 59 925 M$, +74,4%, enseigne américaine de supermarchés

 Magasin Albertsons à Dallas, Etats-Unis.
Magasin Albertsons à Dallas, Etats-Unis.
Image : Wikimedia commons/MortalConviction

14. Lowe's — 68 619 M$, +6,3%, spécialiste de l'aménagement intérieur aux Etats-Unis

 Magasin Lowe's à Bristol, Connecticut, Etats-Unis.
Magasin Lowe's à Bristol, Connecticut, Etats-Unis.
Image : Flickr/Mike Mozart

13. Aeon — 70 072 M$, +8,7%, leader japonais de la grande distribution alimentaire, présent dans 11 pays

 Magasin Aeon à Causeway Bay, Hong Kong.
Magasin Aeon à Causeway Bay, Hong Kong.
Image : Wikimedia commons/r Mhoasaileui

12. Target — 71 879 M$, 0%, chaîne américaine de grands magasins discount

 Magasin Target.
Magasin Target.
Image : Flickr/djLicious

11. Ahold Delhaize — 72 312 M$, +13,8%, enseigne néerlandaise présente dans 10 pays, a fusionné avec le groupe belge Delhaize en 2015

 Magasin Ahold à Leeuwarden aux Pays-Bas.
Magasin Ahold à Leeuwarden aux Pays-Bas.
Image : Wikimedia commons/Smiley toerist

10. Tesco — 73 961 M$, -2,4%, groupe de distribution basé au Royaume-Uni, présent dans 8 pays

 Supermarché Tesco à Tiverton, Royaume-Uni.
Supermarché Tesco à Tiverton, Royaume-Uni.
Image : Wikimedia commons/geograph.org.uk/Martin Bodman

9. CVS Health Corporation— 79 398 M$, +4,5%, groupe américain de pharmacies et produits cosmétiques, présent dans 3 pays

 CVS pharmacy à Hattiesburg dans le Mississippi, Etats-Unis.
CVS pharmacy à Hattiesburg dans le Mississippi, Etats-Unis.
Image : Flickr/hattiesburgmemory

8. Aldi — 98 287 M$, +7,2%, chaîne allemande de magasins discount, présente dans 18 pays

Supermarché Aldi à Londres, Grande-Bretagne. REUTERS/Peter Nicholls
Supermarché Aldi à Londres, Grande-Bretagne. REUTERS/Peter Nicholls
Image : REUTERS/Peter Nicholls/File Photo GLOBAL BUSINESS WEEK AHEAD

7. Walgreens Boots Alliance — 99 115 M$, +6,7%, groupe américain de pharmacies et produits cosmétiques, présent dans 10 pays

 Walgreens à Saugus, Massachusetts, Etats-Unis.
Walgreens à Saugus, Massachusetts, Etats-Unis.
Image : Wikimedia commons/Anthony92931

6. The Home Depot — 100 904 M$, +6,2%, enseigne d'aménagement intérieur, présente dans 4 pays

 The Home Depot Center, Los Angeles, Etat-Unis.
The Home Depot Center, Los Angeles, Etat-Unis.
Image : Wikimedia commons/Ricardo Diaz

5. Schwarz — 111 766 M$, +7,5%, discounter allemand opérant dans 30 pays, propriétaire des enseignes Lidl et Kaufland

 Magain Lidl à Greenville en Caroline du sud, Etats-Unis.
Magain Lidl à Greenville en Caroline du sud, Etats-Unis.
Image : Wikimedia commons/DoulosBen

4. Amazon — 118 573 M$, +18%, ventes en ligne dans 14 pays

Image : Facebook/Amazon Prime Now

3. The Kroger — 118 982 M$, +4,2%, chaîne de supermarchés aux Etats-Unis

Image : Magasin Kroger. Flickr/Virginia Retail

2. Costco — 129 025 M$, +5,4%, distributeur américain installé dans 12 pays

FILE PHOTO - The warehouse style of shopping is shown inside a Costco store in Carlsbad, California February 28, 2012.  REUTERS/Mike Blake/File Photo
Entrepôt Costco, à Carlsbad en Californie, Etats-Unis.
Image : REUTERS/Mike Blake/File Photo

1. Walmart — 500 343 M$, +1,3%, groupe américain de supermarchés et hypermarchés présent dans 29 pays

FILE PHOTO: An employee pushes shopping carts outside a Walmart store in Chicago, Illinois, U.S., November 20, 2018. REUTERS/Kamil Krzaczynski/File Photo
Magasin Walmart à Chicago dans l'Illinois, Etats-Unis.
Image : REUTERS/Kamil Krzaczynski/File Photo

A lire aussi sur Business Insider :