Les défaillances d'entreprises devraient de nouveau progresser en 2019. Euler Hermes anticipe une troisième année consécutive de hausse, en raison notamment du ralentissement de la croissance mondiale et de conditions de financement plus difficiles.

La société d'assurance-crédit française, qui a étudié 43 pays parmi les plus avancés sur le plan économique à travers le monde, prévoit une croissance de 6% des faillites, après une augmentation déjà de 10% l'an dernier et de 6% en 2017.

La croissance économique mondiale devrait effectivement décélérer en 2019. Euler Hermes l'attend à 3%, contre 3,1% l'an passé et 3,2% en 2017. La croissance du PIB devrait ralentir aux Etats-Unis, à 2,5% contre 2,9% en 2018, ainsi qu'en zone euro (1,6% contre 1,9% l'an passé) et en Asie, où elle tombera à 4,8% contre 5,1% l'année dernière.

Résultat, "de nombreux pays, et notamment les plus développés, n'atteindront pas le rythme de croissance nécessaire pour stabiliser le nombre de défaillances d'entreprises", estime l'assureur-crédit. La Chine, dont le ralentissement économique suscite les craintes de nombreux observateurs, devrait particulièrement souffrir.

Le pays a connu une très forte progression des défaillances en 2018, de 60% après 74% en 2017. Il devrait encore faire face à un rythme élevé en 2019, avec une hausse de 20% des faillites anticipée. Outre le ralentissement du marché chinois, la deuxième économie mondiale devrait être pénalisée par les tensions commerciales avec les Etats-Unis. Et les autorités du pays "ont décidé de supprimer les entreprises zombies détenues par l'Etat", à savoir les entreprises publiques non viables.

Voici les 17 pays qui devraient connaître la plus forte augmentation de faillites en 2019:

1.Chine: +20%

2.Slovaquie: +16%

3.Danemark: +15%

4.Chili: +13%

5.Suède: +10%

6.Royaume-Uni: +9%

7.Russie: +6%

8.Pologne: +5%

9.Turquie: +5%

10.Canada: +4%

11.Luxembourg: +4%

12.Maroc: +4%

13.Finlande: +3%

14.Singapour: +3%

15.Roumanie: +3%

16.Bulgarie: +3%

17.France: +2%

Les Etats qui ont enregistré de nombreuses création d'entreprises au cours des dernières années pourraient connaître un "surplus de défaillances", du fait de la surmortalité des jeunes entreprises, particulièrement vulnérable à un ralentissement conjoncturel.

Au total, Euler Hermes prévoit que les défaillances s'accroîtront dans deux pays sur trois cette année, contre deux sur cinq en 2018.

Capture d'écran d'un graphique d'Euler Hermes sur les défaillances d'entreprises par régions.
Capture d'écran d'un graphique d'Euler Hermes sur les défaillances d'entreprises par régions.

L'an dernier, les secteurs de la construction et du commerce de détail ont été particulièrement touchés, suivis de l'agroalimentaire et des services.

A lire aussi sur Business Insider :