Le GENCI (Grand Équipement National de Calcul Intensif) a annoncé avoir commandé un supercalculateur d'une puissance de calcul de 14 000 teraFLOPS à la société HPE. Ce superordinateur acquis pour un montant de 25 millions d'euros deviendra le plus puissant de France devant le Tera-1000-2 mis au point par la société Atos et le CEA. Il sera principalement utilisé à des fins scientifiques, notamment par le CNRS, pour par exemple simuler l'évolution du climat ou encore concevoir des intelligences artificielles plus performantes.
Comme le montre notre graphique, issu du dernier classement bi-annuel TOP500, le nouvel équipement du GENCI se classera parmi les 12 ou 13 supercalculateurs les plus puissants de la planète. Le classement est globalement dominé par les États-Unis et c'est le supercalculateur Summit d'IBM, propriété du département américain de l'énergie, qui reste le plus puissant au monde avec ses 122 300,0 teraFLOPS. C'est pour l'instant le seul ordinateur «exascale» au monde, c’est-à-dire capable d’effectuer un milliard de milliard d’opérations par seconde.