Les troubles violents sont en hausse. Faut-il blâmer les inégalités ? 

Il est établi que le conflit civil armé est contrôlé par les riches à leurs propres fins. Image: Reuters/Alaa al-Marjani

Clionadh Raleigh

Professor of Political Geography and Conflict, University of Sussex

Robert Muggah

Co-founder, SecDev Group and Co-founder Igarape Institute

Share:

Crowdsource Innovation
Get involved with our crowdsourced digital platform to deliver impact at scale
Des officiers de police et des soldats de l'armée sécurisent une zone après une scène de violence entre gangs à San Salvador, février 2018. Image: Image : Reuters/Jose Cabezas

License and Republishing

World Economic Forum articles may be republished in accordance with the Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International Public License, and in accordance with our Terms of Use.

Les opinions exprimées dans cet article sont celles de leur auteur et non celles du Forum économique mondial

Share:

Global Agenda

The Agenda Weekly

A weekly update of the most important issues driving the global agenda

Subscribe

You can unsubscribe at any time using the link in our emails. For more details, review our privacy policy.

Abonnez-vous aux mises à jour

Une mise à jour hebdomadaire de ce qui est à l'Agenda mondial

© 2022 World Economic Forum

Politique de confidentialité et conditions d’utilisation du service