Cet article fait partie de la Réunion Annuelle du Forum Économique Mondial

Les dépenses de consommation en Inde sont sur le point de connaître un changement transformationnel remarquable au cours de la prochaine décennie. La classe moyenne émergente dans les villes indiennes est en première ligne de cette croissance anticipée. Cette transformation créera d'importantes opportunités publiques et commerciales à travers l'Inde, permettant aux villes de mieux s'intégrer dans l'économie mondiale, et favorisant ainsi le développement durable et une plus grande mobilité sociale pour les consommateurs indiens.

L'urbanisation peut libérer une grande partie du vaste potentiel de l'Inde. Les villes sont peut-être la plus grande réussite économique de l'humanité. Elles incubent la croissance en fournissant densité, connectivité, interactions, ampleur et accès aux réseaux sociaux et commerciaux, qui à leur tour rendent les sociétés plus innovantes et productives.

L'Inde se classe au 160ème rang sur la liste des pays en termes de niveaux d'urbanisation établie par les Nations Unies, avec environ 34 % de sa population vivant maintenant dans des zones urbaines. Le besoin d'urbanisation et son rôle dans l'avenir de la consommation en Inde ont été au cœur de ma collaboration avec Bain & Company au cours de l'année écoulée, dans le cadre de l’Initiative pour un système de croissance rapide des marchés de consommation du Forum Économique Mondial.

Nos recherches chez Visa révèlent également un grand potentiel en Inde. Dans notre récent rapport « La géographie de la classe moyenne mondiale :où ils vivent, comment ils dépensent », Visa et Oxford Economics explorent l’influence de la mondialisation sur la nouvelle classe moyenne, plus connectée, qui émerge dans les villes du monde entier.

 Visa et Oxford Economics, « La géographie de la classe moyenne mondiale : où ils vivent, comment ils dépensent », décembre 2018
Visa et Oxford Economics, « La géographie de la classe moyenne mondiale : où ils vivent, comment ils dépensent », décembre 2018

Selon nos recherches, le total des dépenses de consommation en Inde devrait être multiplié par plus de 2 pour atteindre 3,1 billions de dollars d’ici 2030, contre 1,4 billions en 2017. La nouvelle classe moyenne représentera près de 60 % de l'augmentation de 1,7 billion de dollars prévue en Inde d'ici 2030, soit 1 billion de dollars. Le succès économique de l'Inde va de pair avec son ouverture accrue et la mondialisation.

Bien que les possibilités économiques de l'Inde soient substantielles au niveau national, elles sont encore plus impressionnantes au niveau des villes. Dix-sept des vingt villes du monde à la croissance la plus rapide au cours de la prochaine décennie se trouveront en Inde, avec Bengaluru, Hyderabad et Chennai parmi les plus performantes. Agra, qui abrite l'impressionnant Taj Mahal et l'un des centres touristiques les plus importants de l'Inde, devrait accueillir la classe moyenne à la plus forte croissance sur les 103 villes étudiées.

Visa et Oxford Economics, « La géographie de la classe moyenne mondiale : où ils vivent, comment ils dépensent », décembre 2018
Visa et Oxford Economics, « La géographie de la classe moyenne mondiale : où ils vivent, comment ils dépensent », décembre 2018

Agra met donc en évidence un lien important entre le tourisme et la formation des ménages urbains de la classe moyenne, qui sont deux des cinq éléments constitutifs de la mondialisation mesurés au moyen de l’indice de mondialisation Visa. Aujourd'hui, Agra est moins mondialisée que ses homologues comme Delhi et Chennai, mais elle pourrait facilement combler cet écart, ce qui l'aiderait à se développer davantage et à amener plus de citoyens dans la classe moyenne.

Trois dynamiques clés génèrent de nouvelles opportunités de consommation remarquables dans les villes indiennes :

La technologie et l’économie du partage

L'essor et la prolifération rapides des applications « d'économie de partage » dans le monde entier, telles que le covoiturage et d'autres services basés sur des modèles d'entreprise peer-to-peer, illustrent bien la manière dont les nouvelles technologies, les paiements numériques et la mondialisation peuvent entraîner des changements rapides et révolutionnaires dans le comportement des consommateurs.

L'Inde, très au fait des nouveaux modèles et plates-formes de partage, fera progresser l'économie du partage à un niveau sans précédent. Avec une classe moyenne en plein essor et plus d'un milliard d'internautes attendus d'ici 2030, le modèle de « partage » plutôt que de propriété sera probablement le principal modèle de consommation de biens durables en Inde.

La démonétisation et l’identification biométrique Aadhaar

Celles-ci ont permis l'expansion spectaculaire de nouvelles plates-formes de commerce axées sur le consommateur et de villes intelligentes « sans cash » en Inde. L'identification et les paiements numériques semblent fusionner dans le pays pour offrir aux consommateurs une connexion transparente avec les vendeurs nationaux et internationaux. En 2015, San Francisco était la seule ville au monde où au moins 20 % des cartes de marque Visa étaient utilisées sur une plate-forme d'économie de partage. En 2017, un an seulement après la démonétisation, Bengaluru, en Inde, est devenue l'une des 80 villes au monde à dépasser cette proportion.

L’urbanisation et la connectivité croissantes, conduisant à une convergence de la consommation

À mesure que le niveau de vie augmente dans les villes indiennes les plus urbaines et les plus connectées numériquement, les habitudes de dépense des consommateurs se rapprochent de plus en plus des villes les plus globales, et ce en peu de temps. Les nouveaux consommateurs de la classe moyenne ont un pouvoir d’achat qui dépasse leurs besoins essentiels. Ils veulent et peuvent acheter ce que le monde a de mieux à offrir. Ils ajoutent des équipements de base à leur style de vie, font des achats « aspirationnels » et achètent des marques internationales.

Cela créera de nouvelles opportunités pour les entreprises internationales, en particulier dans les villes. Connectés par la technologie numérique qui ignore les fuseaux horaires et les barrières de la langue, les consommateurs urbains en Inde seront probablement à l'avant-garde de la classe moyenne mondiale en plein essor.

Comprendre ces tendances peut aider les gouvernements des États et les administrations locales, les entreprises mondiales et nationales et les autres parties prenantes à mieux planifier leur croissance future. Les possibilités globales de dépense des consommateurs en Inde sont énormes, et ne sont éclipsées que par les opportunités bien plus importantes qu’offrent ses villes, car de plus en plus d’entre elles rejoindront l’économie mondiale au cours de la prochaine décennie.

Avertissement de Visa :

Les études, résultats d’enquêtes, recherches, recommandations, évaluations d’opportunités, revendications, etc. (les « Déclarations ») proposent seulement des directions. Les Déclarations ne doivent pas être invoquées pour des conseils marketing, juridiques, réglementaires ou autres. Les Déclarations doivent être évaluées de manière indépendante à la lumière des besoins spécifiques de votre entreprise et des lois et réglementations applicables. Visa n'est pas responsable de votre utilisation des Déclarations, y compris des erreurs de quelque nature que ce soit, ni des hypothèses ou conclusions que vous pourriez tirer de leur utilisation.