L’innovation semble être le maître mot de notre époque, cela englobe également la question du leadership. Dans un monde où tout va très vite, un bon leader doit disposer d’un solide sens de l’adaptation, ainsi qu’un certain goût pour l’innovation.

L’innovation va bien au-delà de l’invention, il s’agit de la manière dont le travail est abordé, pensé et conçu. C’est une philosophie et une technique qui combine différents styles de leadership pour influencer les employés à produire des idées, des produits et des services créatifs.

Voici les questions cruciales que chaque leader devrait se poser afin de savoir s’il est un leader innovant :

1-Comment sont accueillies les nouvelles idées ?

Certaines structures et entreprises voient d’un très mauvais œil la nouveauté. Qu’il s’agisse d’organisation ou de la manière de fonctionner, les choses semblent parfois figées, comme gravées dans le marbre. Les employés/collaborateurs n’osent pas remettre en question la structure organisationnelle, même si celle-ci s’avère dysfonctionnelle. Ils hésitent à soumettre de nouvelles idées qui pourraient se révéler productives, et c’est bien dommage !

En tant que leader, demandez-vous si vos collaborateurs proposent spontanément des solutions « hors des sentiers battus », si la réponse est oui, il y a de fortes chances que vous ayez intégré une solide culture d’organisation. Si au contraire, la réponse est non, il serait peu-être judicieux de repenser les rapports que vous entretenez avec vos collaborateurs.

2-Comment la prise d’initiative est-elle perçue ?

Est-il bien vu que les collaborateurs/employés entreprennent des initiatives, même si celles-ci se révèlent peu efficaces ou contre-productives ? Cela implique que le leader se doit d’encourager la prise de risques et l’émulation d’idées à tous les niveaux de gestion, afin de s’orienter vers un leadership transformationnel.

En acceptant (bien entendu dans une certaine mesure) que vos employés fassent preuve d’initiative, même s’ils se trompe, suscite l’engagement des employés à trouver des solutions aux défis que rencontre l’entreprise.

3-Y’a-t-il en place un processus pour traiter ces idées, les approfondir et les améliorer ?

C’est très bien d’avoir des idées innovantes, encore faut-il disposer des bonnes structures pour les accueillir, les retravailler et surtout les concrétiser.

Êtes-vous entouré de gestionnaires dotés d’un sens de l’adaptation ? Sont-ils capable de mettre en place de nouvelles procédures ? Si c’est le cas, il est fort probable que vous avez su créer et maintenir une cohésion coopérative dans votre équipe.

L’idée conductrice de ces question est de s’assurer qu’un climat de confiance se développe entre les collaborateurs afin qu’ils disposent du confort psychologique nécessaire pour s’exprimer et laisser libre cours à leur créativité.

Par ailleurs, le leader innovant est capable de créer un environnement propice à l’innovation et à la création. Il travaille pour que la culture ambiante soit favorable à la remise en question des statu-quo.