272 heures. C'est le temps perdu en moyenne par un habitant de la ville de Bogota dans les embouteillages aux heures de pointe en 2018, selon les nouvelles données d'Inrix. Mais ce sont surtout les capitales européennes qui trustent une grande partie du palmarès des villes où les conducteurs perdent le plus de temps dans les bouchons : les habitants de Rome et de Dublin sont également coincés de longues heures chaque année dans les embouteillages – respectivement 254 heures et 246 heures. Plus encore que les Parisiens, qui ont passé en moyenne 237 heures dans un trafic congestionné aux heures de pointe en 2018.