Le Salon international de l’automobile de Genève ouvrira ses portes au grand public à partir du 7 mars et devrait faire la part belle à la mobilité décarbonée comme le veut la tendance actuelle. Les principaux constructeurs du monde entier y présenteront leurs nouveaux modèles, dont une grande partie sera électrique et hybride.
C’est l’occasion de faire un tour d’horizon des parts de marché des e-véhicules en Europe, qui comme le montre notre carte, sont très variables d’un pays à l’autre. Sur les 6 premiers mois de l’année 2018, les ventes de voitures électriques et hybrides ont représenté 1,7 % du total des immatriculations en France selon l’ACEA, un ratio assez similaire au marché allemand (1,6 %). Mais c’est en Norvège que cette part bat tous les records : les e-véhicules y représentaient environ 39 % des immatriculations au premier semestre 2018. L’ACEA note que ce sont des politiques d’incitation à l’achat avantageuses qui permettent à certains pays de booster leurs ventes nationales de véhicules électriques et hybrides.