Après avoir cédé sa deuxième place sur le marché mondial des smartphones à Huawei aux deuxième et troisième trimestres 2018, Apple a finalement battu de justesse le challenger chinois sur l'année entière. Selon IDC, Huawei a expédié 206 millions de smartphones en 2018, soit 34 % de plus qu'en 2017 et seulement trois millions d'unités de moins que les ventes annuelles totales de la firme à la pomme. Samsung et Apple ont vu leurs parts de marché chuter en 2018, alors que les marques chinoises continuent de progresser en particulier sur les segments de l'entrée et du milieu de gamme.
Des entreprises comme Huawei, Xiaomi et OPPO contestent la position dominante de Samsung et d'Apple sur le marché depuis quelque temps déjà, mais l'année 2018 marque la première fois où l'une d'entre elles s'est taillée une place parmi les deux plus gros fournisseurs mondiaux, au moins temporairement. Si Apple pourrait bientôt perdre sa place de numéro deux au profit d'Huawei en matière de volume de ventes, le fabricant d'iPhone reste toujours en avance sur la concurrence au niveau des revenus générés. Au cours du dernier trimestre seulement, Apple a réalisé 52 milliards de dollars de revenus avec l'iPhone, ce qui est plus que ce que l'ensemble des activités d'Huawei ont pu générer au cours de l'année 2017.