Une nouvelle étude de Sandvine dévoile les applications qui représentent la plus grande part du trafic Internet mobile dans le monde. Il s'agit plus précisément du débit descendant, c'est à dire le flux de données Internet qui est reçu par les utilisateurs. Ainsi, c'est YouTube qui arrive incontestablement en tête du nombre de mégaoctets consommés par nos smartphones. L'application génère 37 % du trafic Internet mobile descendant, un résultat qui illustre la popularité du service de streaming et qui s'explique également par la grande quantité de données nécessaire à la lecture d'une vidéo. YouTube devance assez largement Facebook (8,4 %) et Snapchat (8,3 %). Netflix, qui représente la plus grande part du trafic Internet, ne génère en revanche que 2,4 % du trafic sur téléphone mobile.