À la tête des métiers les plus prisés sur le marché de l'emploi, les développeurs informatiques peuvent généralement s'attendre à de bons salaires. Cependant, selon les pays, le niveau de rémunération peut considérablement varier. Comme le montre notre graphique basé sur les données de l'éditeur néerlandais de logiciels Daxx, le salaire annuel moyen que peut espérer un développeur est le plus élevé aux États-Unis, soit environ 95 000 euros. Ce montant est plus de 2,5 fois plus élevé que le salaire annuel moyen d'un développeur en France, où il avoisine 36 000 euros.
Néanmoins, même avec de tels niveaux de rémunération, nombre de ces informaticiens américains ne peuvent se permettre une vie particulièrement luxueuse. En effet, il faut avoir en tête le coût de la vie dans la Silicon Valley, qui est par exemple très élevé, ainsi que les forts niveaux d'endettement consécutifs aux prêts étudiants nécessaires au financement des études outre-Atlantique.