Blue Moon : c'est ainsi que Jeff Bezos a baptisé l'alunisseur lunaire qu'il a présenté jeudi. Le PDG d'Amazon et fondateur de la compagnie aérospatiale Blue Origin a dévoilé une maquette lors d'un événement rare à Washington. Au cours de sa présentation d'une heure au Convention Center - qui intervient près de deux mois avant le cinquantième anniversaire du premier alunissage - Jeff Bezos a soulevé un drap noir pour dévoiler la maquette d'un alunisseur sans pilote de deux étages, capable de déployer jusqu'à quatre petits rovers et de lancer des satellites en orbite autour de la Lune. "C'est un véhicule incroyable et il va aller sur la Lune", a-t-il affirmé.

En mars, le vice-président américain Mike Pence a invité la Nasa à placer une plate-forme spatiale en orbite lunaire et à envoyer des astronautes américains au pôle sud du satellite de la Terre d'ici 2024. "J'adore ça", a déclaré Bezos à propos du calendrier du vice-président. "Nous pouvons aider à respecter ce délai, mais uniquement parce que nous avons commencé il y a trois ans. Il est temps de retourner sur la Lune et, cette fois-ci, d'y rester". La Nasa a jeté son dévolu sur le pôle sud de la Lune, une région censée contenir suffisamment d’eau glacée récupérable pour synthétiser du carburant pour fusée ainsi que de l’eau potable.

La société Blue Origin, dont le siège se trouve à Kent, dans l'État de Washington, développe sa fusée New Shepard pour les voyages touristiques dans l'espace ainsi qu'un nouveau lanceur lourd réutilisable baptisé New Glenn, qui doit être livré d'ici 2021. Blue Origin avait déjà évoqué un projet d'avant-poste humain sur la Lune.

A lire aussi sur Business Insider :