La parité ne semble pas être pour demain au Parlement européen. Même si la situation s'est beaucoup améliorée depuis l'élection de 1979, les eurodéputées sont encore largement minoritaires dans l'hémicycle européen par rapport au nombre de leurs collègues masculins. L'Union européenne n'impose d'ailleurs pas la parité à ses pays membres qui organisent les élections selon leurs propres règles.
Comme le montre notre graphique Statista, la situation est très variable selon les États membres : avec 50 % de femmes candidates aux élections européennes de 2019, l'Italie, la France et la Slovénie font figure de bons élèves en matière de parité, alors qu'en Hongrie, par exemple, la part de femmes candidates n'atteint que 21 %.