Suite à d'excellents résultats trimestriels, Microsoft est devenue récemment la troisième entreprise privée à atteindre le seuil symbolique des 1 000 milliards de dollars de valeur boursière, quelques mois après Apple et Amazon, qui l'avait brièvement atteint en cours de séance.
Si Microsoft est redescendu depuis sous la barre des 1 000 milliards, l'entreprise reste néanmoins toujours devant Apple dans la course pour le titre d'entreprise ayant la plus haute valeur de marché au monde. Après le long règne des sociétés pétrolières, ce sont les grands groupes technologiques qui dominent désormais ce classement avec une progression fulgurante sur la dernière décennie.
Au cours des cinq dernières années seulement, les GAFAM ont ainsi vu leur capitalisation boursière combinée augmenter de plus de 2 700 milliards de dollars. C'est Amazon qui a enregistré le gain le plus important avec 794 milliards de dollars accumulés entre mai 2014 et 2019.