Ok, sur ce coup, en lisant le titre, vous vous dites « ça y est, Chatelain-Berry a pété un câble. A force de nous parler de bienveillance, de bien-être et d’optimisme, il ne sait plus quoi raconter et il nous fait une grosse déprime ». Et bien non ! Je vous assure, bien au contraire !

En fait, je parle souvent lors de mes conférences de quelque chose qui m’est arrivé à l’époque où j’étais jeune manager chez TF1. L’un de mes patrons vient me voir et me dis tout de go « Gaël, chose importante, n’oublie jamais le management machine à café ». Bon, au début, j’étais un peu surpris car je pensais qu’il me parlait de vérifier si la machine à café fonctionnait bien et je me disais que, décidément, le métier de manager ne contenait pas que des taches « nobles et intellectuelles » mais il n’en était rien. Ce qu’il voulait me dire, c’était qu’il fallait que je passe a minima 10 minutes le matin et 10 minutes le soir à la machine à café. Bon, comme j’ai autant de café dans les veines que de sang, cela ne me dérangeait a priori pas mais ce n’était pas pour mon propre bien-être qu’il me disait cela mais pour mon métier de manager en tant que tel. Et il m’a expliqué la chose suivante :

1- Parler avec vos équipes à la machine à café/espace détente permet d’avoir un échange beaucoup plus informel, sans aucune pression. Ce qu’une collaborateur/trice n’aurait jamais osé vous dire pendant une réunion, il/elle le fera plus aisément dans une pause détente. La hiérarchie s’efface dans ces moments là : pas de compte-rendu, pas forcément de témoins, la machine à café facilite les confidences et les échanges réel, au-delà de toute considération hiérarchique.

2- La machine à café permet de sortir du train-train quotidien. Et oui, dans une réunion formelle, vous allez forcément parler de ce qui est à l’ordre du jour. Si l’un de vos collaborateurs a eu une idée plus ou moins originale le matin même, il/elle n’osera pas aborder le sujet lors d’une réunion qui n’a rien à voir avec le sujet et ne fera peut-être même pas de mail de peur que l’idée paraisse idiote ou incongrue. La machine à café est l’endroit idéal pour lancer un « tiens, j’ai eu une idée peut-être idiote ce matin, mais j’aimerais t’en parler ». Vous n’imaginez pas le nombre de fois où l’idée prétendument idiote était loin de l’être ! Le Boston Consulting Group a montré qu’un espace détente de qualité augmentait la créativité de 10% car au-delà du management, un tel espace favorise les échanges entre vos collaborateurs et collaboratrices.

“La pause, elle aussi, fait partie de la musique” Stefan Sweig

3- David Foenkinos a écrit que si vous voulez mesurer la force d’une rumeur dans votre entreprise, vous devez vérifier le chiffre d’affaire de la machine à café. Et cela est très vrai. A la machine à café, la vie sociale de l’entreprise ou du service est très souvent évoquée, le bon, comme le mauvais. J’ai par exemple été alerté de façon informelle d’une situation de harcèlement sexuel lors d’une pause café. J’aurais peut-être été informé un jour… mais quand ? Il aura fallu que la parole soit libérée dans ce contexte de pause pour que l’information me remonte et puisse être traitée dans la minute.

4- Passer du temps à la machine à café vous permet de mieux connaitre vos équipes, découvrir que l’un a un groupe de musique, que l’autre fait de la randonnée, que le troisième rêve de faire un tour du monde etc etc. Bref, cela permet de « ré-humaniser » la relation manager/managé. Il ne s’agit pas de devenir potes mais juste de prêter attention à autre chose qu’aux simples compétences techniques de votre équipe. C’est non seulement valorisant pour elle mais cela vous permettra également à vous de mieux comprendre certains comportements. Le manager peut parfois donner le sentiment qu’il vit dans sa tour d’ivoire et est éloigné des réalités… il faut casser ce mythe !

CONCLUSION

OUI, aller à la machine à café est un acte de management. Alors si vous avez une machine à café dans votre bureau, mettez là à disposition de tout le monde et déplacez-vous pour prendre votre café. Pendant longtemps, j’ai eu une machine dans mon bureau. Jusqu’au moment où j’ai réalisé que quand bien même tout le monde pouvait passer prendre un café, mon équipe n’avait pas forcément envie que je sache quand et combien de fois ils prenaient une pause. Bref… un espace détente de qualité dans lequel vous passez une tête de temps en temps peut radicalement changer votre quotidien ! Alors… article finit… vous y allez tout de suite ? Et pour les managés… plus simple de parler à son manager autour d’un café que dans le cadre strict de son bureau, non ?