D'après la nouvelle étude du cabinet A.T. Kearney, la France fait son entrée parmi les cinq pays les plus attractifs au monde pour les investissements étrangers en 2019. L'Hexagone réalise une progression de deux places au classement par rapport à l'année précédente et les analystes américains notent que l'économie tricolore n'a pas été affectée par la crise des gilets jaunes. Les États-Unis occupent la première place du palmarès pour la 7ème année consécutive, alors que la Chine dégringole au 7ème rang, plombée notamment par le recul de la demande intérieure et des exportations ainsi que par l'impact de la guerre commerciale avec Washington.