L'Île-de-France est devenue la première métropole mondiale en matière d'attractivité pour les investissements étrangers en recherche et développement. La région parisienne a accueilli 47 projets d'investissements en R&D l'année dernière, soit une hausse annuelle de 34 %, selon une étude de KPMG publiée par Les Échos. La capitale française devance ainsi Singapour (42 projets), Bangalore (33), Barcelone (29) ou encore Shanghai (24).
Les projets de R&D développés en Île-de-France concernent principalement l'industrie du logiciel, les télécommunications, mais aussi l'industrie automobile, l'équipement industriel et les services aux entreprises. Au classement général, la région parisienne se classe comme la deuxième destination au monde des investissements internationaux derrière Londres.
Le mois dernier une étude du cabinet A.T. Kearney mettait déjà en lumière les récents progrès de l'Hexagone en matière d'attractivité économique.