Depuis le 29 juillet 2019, notre seule planète ne suffit plus à subvenir à la consommation annuelle de la population mondiale dans les limites de la capacité de régénération des ressources terrestres. En ce jour du "dépassement de la Terre", l’humanité vit à crédit et il faudrait en effet 1,75 Terre pour subvenir aux besoins de tous les habitants de la planète en 2019, révèle l'ONG Global Footprint Network. D'année en année, la date de ce jour ne cesse d'avancer : en 1970, la date du dépassement était le 29 décembre, puis le 5 octobre en 1995, le 26 août en 2005 et le 1er août en 2018. Comme le suggèrent les données de Global Footprint, les populations mondiales ne sont pas toutes responsables de l’épuisement des ressources dans les mêmes proportions : si le monde entier avait le train de vie moyen des Américains, il faudrait cinq planètes pour vivre. Avec le train de vie français moyen on aurait besoin d’un peu moins de trois planètes, contre un peu plus de deux avec le niveau de consommation des Chinois.