La fibre optique représentait plus du quart des connexions fixes à Internet haut-débit dans les pays de l'OCDE à la fin de l'année 2018, une part en progression de 8 points par rapport à 2015. Il existe toutefois des différences considérables de l’état du déploiement de cette technologie entre les pays, selon l'OCDE. La Corée du Sud arrive ainsi en tête avec 80,4 % de connexions haut-débit utilisant la fibre optique, juste devant le Japon (78,3 %). Les pays baltes et nordiques sont également bien représentés parmi les territoires où ce réseau est le plus développé, tout comme le voisin espagnol dont la part dépasse également les 50 %. En revanche, des pays comme l’Allemagne et le Royaume-Uni sont sérieusement à la traîne en comparaison : la fibre optique n'y représentait respectivement que 3,2 % et 1,9 % des connexions haut-débit en 2018.
Même si la France a encore du travail à fournir pour rattraper son retard, on remarque tout de même que la part des connexions en fibre optique sur le réseau Internet haut-débit du territoire a progressé de 12 points entre 2015 et 2018, passant de 4,4 % à 16,5 % en l'espace de 3 ans. En cours d'année dernière, l'Hexagone a ainsi dépassé le Canada (14,4 %) et les États-Unis (14,3 %) dans le déploiement de cette technologie, mais reste au 26ème rang des pays de l'OCDE.