La Cité interdite de Pékin est de loin le monument - ou site touristique ayant une importance culturelle ou historique - le plus visité dans le monde. En 2018, 17 millions de visiteurs ont afflué dans l'ancien palais de la dynastie Ming, dont le terrain s'étend sur 72 hectares dans le centre de la capitale chinoise. Avec autant d'espace, les touristes ne se marchent pas trop les uns sur les autres, mais le nombre croissant de visiteurs vers les destinations touristiques majeures suscite parfois l'inquiétude.
C'est notamment le cas à Paris où les guides touristiques ont récemment demandé à la mairie d'investir pour mieux accueillir les touristes toujours plus nombreux chaque année. La capitale française héberge notamment la Tour Eiffel (6,2 millions de visiteurs par an) et la cathédrale Notre-Dame qui en accueille plus du double mais ne figure pas dans ce classement qui exclut les sites de pèlerinage et de rassemblement religieux.
C'est ainsi que l'on retrouve le château de Versailles en seconde position avec plus de 8 millions de touristes par an. Haut lieu de la mémoire collective américaine, le mémorial de Lincoln à Washington ferme le podium avec 7,8 millions de visiteurs en 2018.