L'idée peut paraître insolite, mais selon le Wall Street Journal le président américain Donald Trump serait intéressé par le rachat du Groenland par les États-Unis. Le journal new-yorkais précise que cette piste a été émise sur "différents niveaux de sérieux". Par le passé, les États-Unis ce sont déjà intéressés à ce territoire appartenant au Danemark et riche en ressources naturelles. Mais l'idée n'est pas vraiment du goût des autorités danoises et groenlandaises qui ont vivement répliqué. La ministre des Affaires étrangères du territoire d'outre-mer a déclaré que l'île était "ouverte au business, mais pas à vendre".
Si l'on exclut les masses continentales comme l'Antarctique et l'Australie, le Groenland est la plus grande île du monde avec une superficie de 2 166 086 kilomètres carrés selon Visual Capitalist. En comparaison, c'est près de quatre fois la taille de la France et environ un cinquième du territoire des États-Unis.