Antipuces, antimoustiques, herbicides...les trois quarts des ménages utilisent au moins un pesticide dans l'année, selon une enquête de l'Agence de sécurité sanitaire publiée hier.
Mais c'est également dans nos assiettes que l'on retrouve un très grand nombre de résidus toxiques, notamment sur la peau des fruits et légumes: comme le révèle le rapport de l'ONG Générations futures, près des trois quarts des fruits et légumes (non bio) portent des traces de pesticides quantifiables.
Sur les 19 fruits étudiés, le plus touché est le raisin : 89 % des échantillons examinés contenaient en effet des résidus de pesticides. Côté légumes, le record est détenu par les céléris branches et les herbes fraîches.