L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a dressé en 2019 la liste des dix menaces les plus préoccupantes pour la santé de l’humanité. Aux côtés de la pollution, du réchauffement climatique, de la résistance aux antimicrobiens, entre autres, l’organisation a repéré les virus et autres «agents pathogènes particulièrement dangereux» susceptibles de donner lieu à une urgence de santé publique contre laquelle on ne dispose d’aucun traitement ou vaccin efficace. Voici la liste non exhaustive de ces menaces microscopiques.

Quelques virus parmi les plus menaçants

Virus Ebola

Afrique subsaharienne
Transmission : par le sang, les liquides biologiques, les sécrétions
Létalité : de 50 à 90 %

Virus de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo

Afrique, Balkans, Moyen-Orient et Asie
Transmission : tiques, animaux d’élevage et par le sang, les sécrétions ou liquides biologiques de sujets infectés
Létalité : jusqu’à 40 %

Virus de la fièvre de Lassa

Afrique de l’Ouest
Transmission : par l’urine ou les excréments de rongeurs
Létalité : 1 %

Virus Marburg

Afrique subsaharienne
Transmission : par le sang, les liquides biologiques, les sécrétions
Létalité : de 25 à 80 %

Infection à virus Nipah (syndrome respiratoire et encéphalite)

Asie (Malaisie, Bangladesh, Inde)
Transmission : porcs et par les sécrétions de personnes infectées
Létalité : de 40 à 75%

Virus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient

Arabie saoudite
Transmission : chameaux, dromadaires et par contact étroit avec une personne infectée
Létalité : de 10 à 60 %

Illustrations: Michel Rouleau