Importée des États-Unis, la journée de promotions du Black Friday fait face à des critiques croissantes qui dénoncent la surconsommation induite par l'événement et son impact environnemental. Encore cette année, l'électronique grand public devrait représenter une des catégories d'achats les plus populaires auprès des consommateurs qui participeront à ces soldes. Mais l'invasion de notre quotidien par les appareils électroniques pose un véritable casse-tête en matière de recyclage et constitue un défi majeur pour le développement durable.
Comme le montre notre infographie, la quantité de déchets électroniques collectés auprès des ménages a littéralement explosé au cours de la dernière décennie en France. En 2007, un Français générait environ 2,4 kg de déchets électroniques par an selon Eurostat. Mais 10 ans plus tard, le poids moyen de ces déchets approchaient les 10 kg par an et par personne, soit une hausse d'environ 300 %. Sur la même période, le Royaume-Uni a lui aussi été témoin d'une explosion similaire de la production de déchets électroniques ménagers, alors que l'Allemagne a observé une hausse moindre mais néanmoins significative (41 %). Enfin, si les pays scandinaves font globalement mieux qu'auparavant en la matière, ils présentent toujours parmi les taux les plus élevés d'Europe, soit 11 kg par habitant en 2017 pour les Danois.