Selon une étude récente de l'Organisation mondiale de la Santé, 87 % des jeunes de 11 à 17 ans scolarisés en France ne font pas suffisamment d'exercice. Le manque d'activité physique a été évalué à partir des recommandations de l'OMS qui préconise que les adolescents devraient, pour des raisons de santé, faire au moins 60 minutes d'activité physique quotidienne d'intensité modérée à vigoureuse : marche, course, vélo ou autres activités sportives.
Au total, 1,6 million d'élèves de 146 pays ont participé à cette étude qui révèle que le problème de la sédentarité touche les adolescents du monde entier. À l'échelle mondiale, ils sont en effet plus de 80 % à ne pas satisfaire à la recommandation officielle. La plus forte prévalence d'inactivité physique est observée en Corée du Sud, avec un taux d'environ 94 %. En revanche, les jeunes indiens et américains semblent moins touchés par le manque d'activité physique, un résultat qui tient à la bonne place accordée respectivement à la pratique du criquet et à l'éducation physique dans les écoles des deux pays.