*De jeunes militants pour le climat, dont Greta Thunberg, seront présents à Davos cette année pour faire pression sur les dirigeants mondiaux afin qu'ils mettent fin à l'économie des combustibles fossiles.

*Rien qu'en 2017, le monde a dépensé 5,2 billions de dollars pour subventionner les combustibles fossiles.

* "Tout ce qui ne cesserait pas immédiatement ces investissements dans l'industrie des combustibles fossiles serait une trahison envers la vie elle-même ", écrit Greta.

Nous venons d'entrer dans une nouvelle décennie, une décennie où chaque mois et chaque jour seront absolument cruciaux pour décider de ce que sera l'avenir. Vers la fin du mois de janvier, les chefs d'entreprise, les investisseurs et les décideurs politiques se réuniront à Davos pour le 50e anniversaire du Forum Économique Mondial.
De jeunes militants pour le climat et des grévistes scolaires du monde entier seront présents pour faire pression sur ces dirigeants.


Nous demandons qu'au Forum de cette année, les participants issus toutes les entreprises, banques, institutions et gouvernements arrêtent immédiatement tous les investissements dans l'exploration et l'extraction des combustibles fossiles, mettent immédiatement fin à toutes les subventions aux combustibles fossiles et se désinvestissent immédiatement et complètement des combustibles fossiles.


Nous ne voulons pas que ces actions soient entreprises d'ici 2050, 2030 ou même 2021, nous voulons que cela soit fait maintenant - littéralement.

Nous comprenons et savons très bien que le monde est compliqué et que ce que nous demandons n'est peut-être pas facile. Mais la crise climatique est également extrêmement compliquée, et c'est une urgence. En cas d'urgence, vous sortez de votre zone de confort et vous prenez des décisions qui ne sont peut-être pas très aisées ou agréables. Soyons clairs - il n'y a rien de facile, de confortable ou d'agréable dans l'urgence climatique et environnementale.

Les jeunes sont déçus par les générations plus âgées et par ceux qui sont au pouvoir. Pour certains, il peut sembler que nous demandons beaucoup. Mais ce n'est que le minimum d'effort nécessaire pour amorcer une transition rapide et durable. Le fait que cela n'ait pas encore été fait - en 2020 - est, très franchement, une honte.

Pourtant, depuis l'accord de Paris de 2015, 33 grandes banques mondiales ont collectivement versé 1,9 milliard de dollars dans les combustibles fossiles, selon le rapport de Rainforest Action. Le FMI a conclu qu'en 2017 seulement, le monde a dépensé 5,2 milliards de dollars pour subventionner les combustibles fossiles. Il faut que cela cesse.

Le monde de la finance a une responsabilité envers la planète, les gens et toutes les autres espèces qui y vivent. En fait, il devrait être dans l'intérêt de toutes les entreprises et de toutes les parties prenantes de s'assurer que la planète sur laquelle elles vivent prospère. Mais l'histoire n'a pas démontré la volonté du monde des affaires de se tenir responsable. C'est donc à nous, les enfants, qu'il incombe de le faire. Nous appelons les dirigeants du monde à cesser d'investir dans l'économie des combustibles fossiles qui est au cœur même de cette crise planétaire. Ils devraient plutôt investir leur argent dans les technologies durables existantes, la recherche et la restauration de la nature. Le profit à court terme ne devrait pas l'emporter sur la stabilité de la vie à long terme.

Une centrale électrique au charbon :
Une centrale électrique au charbon :
Image : Image : John Giles/PA

Le thème de la rencontre de cette année à Davos est "Les parties prenantes pour un monde de cohésion et durable". Selon le site web du Forum, les dirigeants se réuniront pour discuter d'idées et optimiser les progrès en matière de changement climatique à l’échelle mondiale. La demande que nous leur adressons n'est peut-être pas si impromptue, à partir du moment où ils affirment comprendre cette urgence en faisant de cela une priorité. Tout ce qui n’irait pas dans le sens d’un arrêt immédiat de ces investissements dans l'industrie des combustibles fossiles serait une trahison envers la vie elle-même. Le statu quo actuel se transforme en crime contre l'humanité. Nous exigeons que les dirigeants jouent leur rôle pour mettre fin à cette folie. Notre avenir est en jeu, voici un investissement à la hauteur.


- Greta Thunberg est une militante écologiste de 17 ans, originaire de Stockholm, en Suède. Cet article a été co-écrit avec les jeunes militants pour le climat Jean Hinchliffe, Australie ; Danielle Ferreira de Assis, Brésil ; Joel Enrique Peña Panichine, Chili ; Robin Jullian, France ; Luisa Neubauer, Allemagne ; Licipriya Kangujam, Inde ; David Wicker, Italie ; Julia Haddad, Liban ; Oladosu Adenike, Nigeria ; Iqbal Badruddin, Pakistan ; Arshak Makichyan, Russie ; Holly Gillibrand, Écosse ; Alejandro Martínez, Espagne ; Isabelle Axelsson, Suède ; Sophia Axelsson, Suède ; Ell Jarl, Suède ; Mina Pohankova, Suède ; Linus Dolder, Suisse ; Vanessa Nakate, Ouganda ; Tokata Iron Eyes, États-U