Comme le montrent les données de l'OCDE, le niveau de rémunération des enseignants varie fortement au sein des pays développés et notamment en Europe. Où se situe la France par rapport à ses voisins ?

Un professeur dans un collège public en France gagne en moyenne 27 500 euros bruts par an en début de carrière et peut espérer dépasser les 33 000 euros après quinze ans d'expérience. En comparaison, un enseignant allemand gagne en moyenne deux fois plus : soit 56 900 euros annuels à ses débuts et 68 600 euros au bout de quinze ans de carrière. Les Espagnols et les Néerlandais sont également mieux lotis et peuvent compter sur plus de 35 000 euros bruts par an à leur entrée dans le métier. Si les salaires les plus faibles d'Europe se trouvent dans les pays de l'Est, c'est bien en France et en Italie que l'on retrouve les salaires bruts les moins élevés d'Europe de l'Ouest.

Bien entendu, il existe une corrélation avec le temps de travail annuel des enseignants. Ainsi, en Allemagne et en Espagne, on dénombre respectivement 747 et 713 heures d'enseignement par an au collège, soit plus qu'en France (684 heures) et qu'en Italie (626 heures). Cependant, même ramenés au nombre d'heures enseignées, les niveaux de rémunération reste moins élevés pour les professeurs français et italiens en comparaison avec leurs homologues des pays précédemment cités.