*La combinaison de l'IA et de l'informatique quantique pourrait aider à résoudre des problèmes mondiaux.

*Le plus grand risque sera de détourner son potentiel avec malveillance.

*Nous aurons besoin d'un cryptage quantique pour assurer la sécurité des données.

La combinaison de l'IA et de l'informatique quantique nous aidera à résoudre certains des plus gros problèmes auxquels nous devons faire face, a déclaré Sundar Pichai, PDG d'Alphabet et de Google, à Davos 2020.

Quand je regarde vers l'avenir et que je me demande : "Comment pouvons-nous améliorer le futur ?", je me dis que le quantique sera l'un des outils de notre arsenal", a-t-il déclaré.

Il a également admis qu'il y aura autant de défis que d'opportunités. Par exemple, l'informatique quantique sera capable de briser les méthodes de cryptage traditionnelles dans les 5 ou 10 prochaines années, ce qui signifie que le cryptage quantique sera nécessaire.

Il a également déclaré qu'il était lucide sur les risques liés à la technologie, y compris l'IA, et a appelé à un cadre de gouvernance.

"L'IA n'est pas différente du climat - on ne peut pas obtenir la sécurité via une seule entreprise ou un seul pays qui y travaille - il faut un cadre mondial".

Mais il a ajouté que l'importance de l'IA ne pouvait pas être sous-estimée.

"Le plus grand risque de l'IA est serait qu'elle ne progresse pas davantage car elle peut avoir un impact sur des milliards de personnes", a-t-il déclaré.

Voici trois façons dont l'informatique quantique pourrait améliorer nos vies.

1. Amélioration de la santé

"Ce qui est passionnant avec l'informatique quantique, c'est qu'elle nous permettra de comprendre le monde de manière plus approfondie", a-t-il déclaré.

"La nature fonctionne de manière quantique à un niveau fondamental - à un niveau subatomique, les choses peuvent exister dans de nombreux états différents en même temps. Les ordinateurs classiques fonctionnent avec des valeurs de 1 ou e 0, nous savons donc que cela ne nous que offre des possibilités imparfaites de projeter la nature".

L'informatique quantique, quant à elle, sera capable de simuler les structures moléculaires qui, à leur tour, permettront de découvrir de meilleurs médicaments.

Une simulation plus précise des molécules - comme le repliement des protéines - aidera également les scientifiques à faire progresser la génétique et la biologie synthétique.

2. Réduire les émissions de carbone pour l'agriculture

La même capacité à comprendre les réactions de la nature pourrait également aider à lutter contre le réchauffement climatique, par exemple en anticipant les conditions climatiques.

"La fixation de l'azote - le processus par lequel nous fabriquons les engrais - représente 2 % des émissions mondiales de carbone. Et ce processus n'a pas changé depuis longtemps. Les ordinateurs quantiques nous permettent d'espérer que nous pourrons rendre ce processus plus efficace", a-t-il déclaré.

3. Conception des batteries

De meilleures piles et solutions de stockage sont la clé d'une utilisation plus répandue des énergies renouvelables.

Sundar Pichai a donné l'exemple de la conception de piles plus efficaces comme autre utilisation de la puissance de l'informatique quantique.