Qui mène la course mondiale à la 5G ? Voici la question sur laquelle se sont penchés les analystes de la société IPlytics. D'un point de vue purement technologique, on peut répondre à cette question en analysant le nombre de familles de brevets déposées par les entreprises, c'est à dire des groupes de brevets couvrant le même contenu technologique.

Comme le met en avant notre graphique, ce sont les entreprises asiatiques qui dominent pour le moment cette bataille technologique. Avec plus de 3 000 familles de brevets déposées dans le domaine de la 5G en février, c'est Huawei qui s'adjuge la première place du classement. En seconde position, on retrouve le géant sud-coréen Samsung avec 2 795 familles de brevets, suivi par ZTE (2 561) et LG (2 300). Toutefois, l'ordre du classement diffère si l'on ne prend en compte que les familles de brevets qui ont été délivrées à ce jour. Selon ce critère, Samsung est en tête avec 1 728 familles actuellement accordées, suivi de Nokia, LG puis Huawei. La procédure de délivrance des brevets pouvant prendre plusieurs années, ce constat traduit principalement le fait qu'une grande partie des brevets déposés par Huawei sont récents, une caractéristique qu'elle partage avec son compatriote ZTE.