Le Directeur général de la Santé Jérôme Salomon a lancé lundi un appel à la mobilisation générale des Français pour davantage respecter les mesures barrière afin de ralentir la progression de l’épidémie de coronavirus sur le territoire.

Que fait le Forum Économique Mondial à propos de l'épidémie coronavirus?

Une nouvelle souche de coronavirus, le COVID 19, se répand dans le monde, provoquant des décès et des perturbations majeures de l'économie mondiale.

Répondre à cette crise nécessite une coopération mondiale entre les gouvernements, les organisations internationales et le monde des affaires. C’est justement la mission du Forum Économique Mondial en tant qu'organisation internationale de coopération public-privé.

Le Forum Économique Mondial, en tant que partenaire de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a lancé la plate-forme d'action COVID. Cette plate-forme vise à favoriser la contribution du secteur privé à la stratégie mondiale de santé publique relative au COVID-19, et à le faire à l'échelle et à la vitesse requises pour protéger des vies et des moyens de subsistance ; ceci afin de trouver des moyens d'aider à mettre fin à l'urgence mondiale le plus tôt possible.

En tant qu'organisation, le Forum a déjà prouvé qu'il pouvait aider à faire face à une épidémie. En 2017, la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI) a été lancée à l’occasion de notre réunion annuelle. Elle a rassemblé des experts du gouvernement, des entreprises, de la santé, du monde universitaire et de la société civile pour accélérer le développement de vaccins. La CEPI soutient actuellement la course au développement d'un vaccin contre cette souche de coronavirus.

“Nous avons tous un rôle majeur à jouer contre l’épidémie et nous pouvons tous faire barrière (...) en respectant les consignes (...) de mesures barrières que les Français connaissent mais qu’ils n’appliquent pas encore suffisamment”, a-t-il déclaré lundi sur France inter.

“Cette faible adhésion [aux consignes] fait qu’on n’arrive pas à freiner la cinétique de l’épidémie”, a-t-il souligné en rappelant que “nous pouvons tous véhiculer le virus sans le savoir (...) nous sommes tous potentiellement transmetteurs.

Conséquence: la situation de l’épidémie en France est aujourd’hui selon lui “très inquiétante, elle se détériore très vite. C’est une épidémie très rapide et on voit que le nombre de cas double désormais tous les trois jours.”

Le Premier ministre français a annoncé la fermeture de la plupart des lieux non indispensables, notamment les cafés, restaurants, cinémas, boîtes de nuit et magasins, à partir de minuit le samedi 14 mars en raison des inquiétudes liées au coronavirus (COVID-19), à Paris, France, le 14 mars 2020.
Le Premier ministre français a annoncé la fermeture de la plupart des lieux non indispensables, notamment les cafés, restaurants, cinémas, boîtes de nuit et magasins, à partir de minuit le samedi 14 mars en raison des inquiétudes liées au coronavirus (COVID-19), à Paris, France, le 14 mars 2020.
Image : REUTERS/Gonzalo Fuentes - RC2WJF9S4K89

Faute de respecter les mesures de distanciation d’un mètre, de diminution massive des contacts - à limiter à quelques personnes par jour, de confinement et de lavage régulier des mains, la situation dans les hôpitaux pourrait s’aggraver, a-t-il averti.

“On voit bien qu’aujourd’hui les hôpitaux (...) ont vraiment de grandes difficultés à prendre en charge les patients qui arrivent tous les jours, toutes les heures”, a-t-il souligné.

“Ce matin, je lance un appel à la mobilisation générale de tous les Français. Ce serait catastrophique de devoir en arriver à trier des personnes (...) en réanimation car il n’y a pas de place”, a ajouté Jérôme Salomon.