Selon le recensement réalisé par l'université Johns Hopkins, le virus COVID-19 poursuit sa propagation : on compte désormais 90 937 cas d'infections dans le monde, dont 3 117 décès.

Que fait le Forum Économique Mondial à propos de l'épidémie coronavirus?

Une nouvelle souche de coronavirus, le COVID 19, se répand dans le monde, provoquant des décès et des perturbations majeures de l'économie mondiale.

Répondre à cette crise nécessite une coopération mondiale entre les gouvernements, les organisations internationales et le monde des affaires. C’est justement la mission du Forum Économique Mondial en tant qu'organisation internationale de coopération public-privé.

Le Forum Économique Mondial, en tant que partenaire de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a lancé la plate-forme d'action COVID. Cette plate-forme vise à favoriser la contribution du secteur privé à la stratégie mondiale de santé publique relative au COVID-19, et à le faire à l'échelle et à la vitesse requises pour protéger des vies et des moyens de subsistance ; ceci afin de trouver des moyens d'aider à mettre fin à l'urgence mondiale le plus tôt possible.

En tant qu'organisation, le Forum a déjà prouvé qu'il pouvait aider à faire face à une épidémie. En 2017, la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI) a été lancée à l’occasion de notre réunion annuelle. Elle a rassemblé des experts du gouvernement, des entreprises, de la santé, du monde universitaire et de la société civile pour accélérer le développement de vaccins. La CEPI soutient actuellement la course au développement d'un vaccin contre cette souche de coronavirus.

Si la très grande majorité des cas ont été diagnostiqués en Chine continentale et la province du Hubei, qui constitue l'épicentre de l'épidémie, le virus ne cesse de gagner du terrain et touche - à ce jour - 69 pays. 191 cas ont été confirmés en France, dont 3 décès.

Ces vingt dernières années, deux autres épidémies de coronavirus - le SRAS et le MERS - ont touché l'Asie et le Moyen-Orient. Ces deux virus avaient causé près de 11 000 cas d'infections et avaient été mortelles pour un peu plus de 1 600 personnes.