L'épidémie de coronavirus Covid-19 continue de se propager à travers le monde. Selon les derniers chiffres du Johns Hopskins Institute, 89 197 personnes sont désormais contaminées au niveau mondial, dont 3 048 sont décédées. En France, 130 cas sont avérés à date, touchant 12 régions.

Que fait le Forum Économique Mondial à propos de l'épidémie coronavirus?

Une nouvelle souche de coronavirus, le COVID 19, se répand dans le monde, provoquant des décès et des perturbations majeures de l'économie mondiale.

Répondre à cette crise nécessite une coopération mondiale entre les gouvernements, les organisations internationales et le monde des affaires. C’est justement la mission du Forum Économique Mondial en tant qu'organisation internationale de coopération public-privé.

Le Forum Économique Mondial, en tant que partenaire de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a lancé la plate-forme d'action COVID. Cette plate-forme vise à favoriser la contribution du secteur privé à la stratégie mondiale de santé publique relative au COVID-19, et à le faire à l'échelle et à la vitesse requises pour protéger des vies et des moyens de subsistance ; ceci afin de trouver des moyens d'aider à mettre fin à l'urgence mondiale le plus tôt possible.

En tant qu'organisation, le Forum a déjà prouvé qu'il pouvait aider à faire face à une épidémie. En 2017, la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI) a été lancée à l’occasion de notre réunion annuelle. Elle a rassemblé des experts du gouvernement, des entreprises, de la santé, du monde universitaire et de la société civile pour accélérer le développement de vaccins. La CEPI soutient actuellement la course au développement d'un vaccin contre cette souche de coronavirus.

Comme le signalent les autorités sanitaires, le lavage régulier des mains reste la meilleure des barrières contre les infections. Les Français ont la réputation d'être sales et cette image n'a pas fini de leur coller à la peau. Comme le montre une étude WIN/Gallup relayée par Jakub Marian, les Français ne sont pourtant pas les pires élèves de la classe : seulement 62 % de la population déclare se laver automatiquement les mains avec de l'eau et du savon après avoir été aux toilettes, mais les Néerlandais et les Italiens font encore moins bien que nous, puisque cette habitude ne concerne que respectivement 50 % et 57 % d'entre eux.