• L'étude a analysé 700 000 journaux anonymes écrits par 67 000 personnes.
  • Corrélation entre une humeur positive et le sommeil, une alimentation saine et l'exercice physique.
  • Près d'un enfant et d'un adolescent sur cinq souffre de troubles mentaux.
  • L'IA pourrait être utilisée pour identifier les troubles de la santé mentale sur les médias sociaux.

L'intelligence artificielle peut nous en dire plus sur les avantages pour la santé mentale de prendre soin de soi.

Des chercheurs de l'Université de Waterloo, au Canada, ont rassemblé plus de 700 000 entrées de journal en ligne anonymes rédigées par plus de 67 000 utilisateurs d'une application mobile de suivi de l'humeur. Ils ont ensuite mis au point un modèle informatique d'intelligence artificielle qui permet d'identifier les mots clés dans le texte.

Qu'est-ce qui nous rend heureux ?

Le rapport, publié en janvier, a démontré une forte corrélation entre les humeurs positives et la qualité du sommeil, l'alimentation saine et l'exercice physique. En bref, plus nous prenons soin de nous, plus nous semblons heureux.

Cette carte montre les associations entre les différentes humeurs.
Cette carte montre les associations entre les différentes humeurs.
Image : Computing 2020


La recherche a également mis en évidence des corrélations entre les humeurs elles-mêmes. Par exemple, les personnes qui ont déclaré se sentir fatiguées étaient plus susceptibles de ressentir de la tristesse, de la colère et de la frustration. Alors que ceux qui ont déclaré se sentir productifs étaient plus susceptibles d'éprouver des sentiments de bonheur et d'extase.

Même les activités "productives", comme se faire couper les cheveux, sont liées à un sentiment de calme et de bonheur.

Lien entre santé mentale et physique

Nous savons depuis un certain temps que la santé mentale et la santé physique sont étroitement liées, mais il reste encore beaucoup de travail à faire pour nous aider à comprendre cette corrélation.

Des recherches comme celle-ci mettent en évidence le lien entre le fait de prendre soin de soi - par exemple, en mangeant sainement, en dormant mieux et en faisant de l'exercice - et notre bien-être psychologique.

Lukasz Golab, qui a supervisé l'étude, a fait l'éloge de la technologie au cœur de la recherche, affirmant qu'elle pourrait éventuellement être utilisée comme une sorte d'"outil de dépistage" pour signaler d'éventuels problèmes de santé mentale chez les utilisateurs des médias sociaux.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), près d'un enfant et d'un adolescent sur cinq dans le monde souffre de troubles mentaux. La dépression est la plus répandue, affectant au total 254 millions de personnes dans le monde.

Ce n'est pas le premier voyage d'Amnesty International pour tenter de découvrir le secret du bonheur. En 2019, une étude a utilisé un modèle d'IA pour analyser 8 millions de livres et 65 millions d'articles de journaux, créant ainsi un "indice de bonheur national" qui remonte à 1820.

Parmi les principales conclusions, on peut citer que l'allongement de la durée de vie est synonyme de vie plus heureuse, que l'augmentation du revenu national entraîne une augmentation du bonheur national et que la guerre peut, sans surprise, faire baisser considérablement l'humeur nationale.