Depuis la première détection du COVID-19 en Chine à la fin de l'année dernière, il s'est répandu dans plus de 70 pays.

Voici une visualisation permettant de suivre sa propagation.
Alors que le monde est confronté à l'impact de plus en plus perturbateur de COVID-19, ses origines restent mystérieuses.

Que fait le Forum Économique Mondial à propos de l'épidémie coronavirus?

Une nouvelle souche de coronavirus, le COVID 19, se répand dans le monde, provoquant des décès et des perturbations majeures de l'économie mondiale.

Répondre à cette crise nécessite une coopération mondiale entre les gouvernements, les organisations internationales et le monde des affaires. C’est justement la mission du Forum Économique Mondial en tant qu'organisation internationale de coopération public-privé.

Le Forum Économique Mondial, en tant que partenaire de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a lancé la plate-forme d'action COVID. Cette plate-forme vise à favoriser la contribution du secteur privé à la stratégie mondiale de santé publique relative au COVID-19, et à le faire à l'échelle et à la vitesse requises pour protéger des vies et des moyens de subsistance ; ceci afin de trouver des moyens d'aider à mettre fin à l'urgence mondiale le plus tôt possible.

En tant qu'organisation, le Forum a déjà prouvé qu'il pouvait aider à faire face à une épidémie. En 2017, la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI) a été lancée à l’occasion de notre réunion annuelle. Elle a rassemblé des experts du gouvernement, des entreprises, de la santé, du monde universitaire et de la société civile pour accélérer le développement de vaccins. La CEPI soutient actuellement la course au développement d'un vaccin contre cette souche de coronavirus.

Bien que des récits différents aient été présentés, ce que nous savons avec certitude, c'est que le coronavirus a été détecté pour la première fois dans les derniers jours de 2019 à Wuhan, une ville chinoise d'environ 11 millions d'habitants dans la province du Hubei - peut-être auparavant mieux connue en Occident comme le lieu du barrage des Trois Gorges.

Depuis lors, des cas confirmés ont été signalés dans plus de 70 pays sur six continents différents. En utilisant des données de l'Organisation mondiale de la santé et d'autres sources, le Forum économique mondial a créé une visualisation permettant de suivre sa propagation.

Environ 3 100 personnes sont mortes des suites de la COVID-19 à ce jour. Au 21 janvier, six décès ont été signalés, tous à Wuhan. Cependant, les cas confirmés s'étaient déjà propagés à trois autres pays d'Asie.

Ci-dessous, nous voyons la propagation des cas COVID-19 signalés dans toute l'Asie au fil du temps (le décompte du Japon inclut les cas sur un bateau de croisière dans les eaux territoriales japonaises). Au 3 mars, l'OMS signalait 86 334 cas dans les régions du Pacifique occidental et de l'Asie du Sud-Est.

Il a fallu un certain temps pour que l'Europe signale une hausse significative des cas confirmés. Au 25 janvier, il n'y en avait encore que trois dans la région, tous en France.

La situation a rapidement changé lorsque le nombre de cas signalés en Italie a commencé à grimper en flèche fin février - une augmentation qui est reflétée ci-dessous. Au 3 mars, l'OMS signalait environ 2 700 cas européens au total.

L'impact de COVID-19 s'est maintenant étendu au monde entier, décimant les marchés boursiers, fermant des écoles et incitant de nombreuses personnes à commencer à stocker de la nourriture en prévision de graves perturbations dans leur vie quotidienne. Ci-dessous, nous voyons la propagation des cas confirmés de coronavirus dans le monde entier. Au 3 mars, l'OMS faisait état de près de 90 900 cas au total.

La plateforme d'intelligence stratégique du Forum Économique Mondial contextualise les questions, les industries et les pays du monde entier dans un outil interactif. De nombreux sujets, dont la santé mondiale, sont visualisés sous l'onglet "données". Vous devez vous inscrire pour les visualiser.