• Nous avons besoin d'un système d'alerte précoce pour les crises à venir.
  • L'accès numérique doit être considéré comme un service public, comme l'électricité et la plomberie.
  • Les partenariats créatifs et l'économie numérique peuvent créer un monde meilleur pour tous.

L'équipe de télésanté de Jefferson Health se fait appeler « la Garde de nuit », une référence aux défenseurs de la frontière aguerris dans la série télévisée Game of Thrones. Et c'est vrai, là où elle est disponible, la télésanté a permis des milliers de dépistages et de prise en charge à domicile, donnant à nos hôpitaux le temps de se préparer à l'assaut des soins intensifs pour ceux qui en ont besoin. En effet, la plupart des personnes atteintes de COVID-19 seront soignées à domicile, et nous apprenons à les aider depuis chez elles.

Mais la leçon de la télésanté - de la médecine numérique - s'applique à beaucoup plus d'industries que la prestation de soins de santé. Cela fait partie de la façon dont chaque industrie sera transformée alors que la pandémie accélère la numérisation du travail dans tous les secteurs.

Sur le plan médical, l'économie mondiale a été disloquée. La façon dont nous préparons l'avenir sera en grande partie numérique, et en raison de notre travail en première ligne sur les soins de santé, je crois que chaque industrie peut bénéficier de nos enseignements.

Mon dialogue avec les membres du Forum Économique Mondial ces dernières semaines m'encourage à croire que le Forum fera partie de ce leadership. Nous devons nous engager ensemble à construire des modèles équitables et durables pour un avenir optimiste à la sortie de la crise de COVID-19. Permettez-moi de sélectionner quelques-unes de ces leçons :

1. Rapidité et confiance. Très clairement, nous avons appris à quel point nous avons besoin d'un système d'alerte précoce pour les crises futures, que ce soit le changement climatique ou les pandémies. Les futures crises mondiales ne proviendront peut-être pas uniquement de maladies - c'est pourquoi un système d'alerte comme Epi-Brain proposé par l'Organisation mondiale de la santé propose un modèle complet. Il est essentiel d'avoir un système auquel nous pouvons faire confiance : c’est uniquement grâce à la confiance que les citoyens agiront comme ils l'ont fait lorsqu’ils se sont isolés. En vérité, nous avons agi ensemble en restant séparés.

2. Accès haut débit à Internet. Comme l'illustre la télésanté, l'accès numérique est désormais comparable à l'oxygène. Depuis des années, nos travailleurs sociaux conseillent les patients atteints de cancer sur la façon d'accéder à leurs propres données de santé et plans de traitement en ligne. Aujourd'hui, tous nos patients en difficulté financière ont besoin de ces conseils. Les étudiants du monde entier ne pourraient pas accéder aux outils d'apprentissage en ligne sans le haut débit. Les travaux du Forum sur l'accès d'urgence au spectre ont été essentiels. L'accès numérique doit être considéré comme un service public, au même titre que l'électricité et la plomberie.

3. Capacité médicale de pointe. La COVID-19 nous a montré, tout comme la crise des réfugiés, que le monde n'a pas la capacité de réunir une puissante capacité de soins intensifs. Il s'agit désormais d'un défi évident pour les dirigeants mondiaux.

4. Assurance santé. La COVID-19 a prouvé que « The Internet of You » pouvait favoriser une nouvelle ère de l'assurance maladie. J'appelle cela « les soins de santé sans adresse », où des médicaments sophistiqués peuvent être livrés à domicile. Les gens veulent vivre une vie heureuse et productive sans s’embarrasser des soins de santé. Nous savons maintenant que c’est possible. C’est l’avenir de nombreux pays, notamment l’Inde. Comme l'a observé le futuriste Vinod Khosla, il faudrait une somme infinie d'argent pour fournir un soutien hospitalier traditionnel à chaque personne sur la planète. La santé numérique est une alternative.

5. Éthique et équité. La promesse de la médecine numérique est celle de la Quatrième révolution industrielle, dans laquelle les outils de l'intelligence artificielle transforment toutes les professions. Parallèlement, les soins de santé sont l'argument ultime d'une difficile leçon : l'avenir numérique ne peut pas uniquement améliorer la santé des riches. La médecine numérique nous offre une opportunité sans pareille d'attaquer les déterminants sociaux de la santé et de donner un accès à chacun, dans son propre quartier.

Que fait le Forum Économique Mondial à propos de l'épidémie coronavirus?

Une nouvelle souche de coronavirus, le COVID 19, se répand dans le monde, provoquant des décès et des perturbations majeures de l'économie mondiale.

Répondre à cette crise nécessite une coopération mondiale entre les gouvernements, les organisations internationales et le monde des affaires. C’est justement la mission du Forum Économique Mondial en tant qu'organisation internationale de coopération public-privé.

Le Forum Économique Mondial, en tant que partenaire de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a lancé la plate-forme d'action COVID. Cette plate-forme vise à favoriser la contribution du secteur privé à la stratégie mondiale de santé publique relative au COVID-19, et à le faire à l'échelle et à la vitesse requises pour protéger des vies et des moyens de subsistance ; ceci afin de trouver des moyens d'aider à mettre fin à l'urgence mondiale le plus tôt possible.

En tant qu'organisation, le Forum a déjà prouvé qu'il pouvait aider à faire face à une épidémie. En 2017, la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI) a été lancée à l’occasion de notre réunion annuelle. Elle a rassemblé des experts du gouvernement, des entreprises, de la santé, du monde universitaire et de la société civile pour accélérer le développement de vaccins. La CEPI soutient actuellement la course au développement d'un vaccin contre cette souche de coronavirus.

Le Forum Économique Mondial soutient depuis 50 ans l'idée que l'industrie possède des parties prenantes ainsi que des actionnaires. Je suis profondément encouragé par le fait que cet idéal de base tient bon tandis que nous développons la médecine numérique et créons un monde d'assurance santé pour tous. Cette pandémie sera éventuellement contrôlée par la technologie des médicaments et des vaccins, mais les leçons que nous avons apprises devraient nous aider à bâtir un avenir puissant dans toutes les industries. Jamais dans son histoire, le Forum Économique Mondial n'a eu une meilleure occasion de mener une discussion sur la manière dont les nouvelles technologies, les partenariats créatifs et l'économie numérique peuvent, dans l'esprit du capitalisme des parties prenantes, créer un monde meilleur pour tous.