• Une hygiène rigoureuse est essentielle pour s'occuper d'une personne atteinte de coronavirus.
  • Tenez-les à l'écart des autres membres de la famille.
  • Informez votre service de santé et appelez les secours d'urgence si les symptômes s'aggravent.


C'est le moment que beaucoup de gens craignent : un membre de votre famille commence à présenter des symptômes de coronavirus. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande à toute personne ayant de la fièvre, de la toux et des difficultés respiratoires de consulter un médecin et de suivre les instructions des autorités sanitaires locales.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la première mesure à prendre consiste à isoler la personne autant que possible au sein de son foyer. Idéalement, elle devrait avoir sa propre chambre à coucher. Sinon, il est essentiel de maintenir une distance maximale avec les autres personnes.

Le directeur général de l'OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, déclare : "Soyons pratiques. D'accord, vous pouvez avoir votre propre chambre... et prendre toutes les précautions nécessaires.

"Mais si c'est dans un pays en développement, comme par exemple là où j'ai grandi, si c'est une pièce où il y a une grande famille, comme cinq ou sept personnes dans une seule pièce, comment mettre cela en pratique ? C'est pourquoi nous disons que nous n'avons pas de solution unique".

Que fait le Forum Économique Mondial à propos de l'épidémie coronavirus?

Une nouvelle souche de coronavirus, le COVID 19, se répand dans le monde, provoquant des décès et des perturbations majeures de l'économie mondiale.

Répondre à cette crise nécessite une coopération mondiale entre les gouvernements, les organisations internationales et le monde des affaires. C’est justement la mission du Forum Économique Mondial en tant qu'organisation internationale de coopération public-privé.

Le Forum Économique Mondial, en tant que partenaire de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a lancé la plate-forme d'action COVID. Cette plate-forme vise à favoriser la contribution du secteur privé à la stratégie mondiale de santé publique relative au COVID-19, et à le faire à l'échelle et à la vitesse requises pour protéger des vies et des moyens de subsistance ; ceci afin de trouver des moyens d'aider à mettre fin à l'urgence mondiale le plus tôt possible.

En tant qu'organisation, le Forum a déjà prouvé qu'il pouvait aider à faire face à une épidémie. En 2017, la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI) a été lancée à l’occasion de notre réunion annuelle. Elle a rassemblé des experts du gouvernement, des entreprises, de la santé, du monde universitaire et de la société civile pour accélérer le développement de vaccins. La CEPI soutient actuellement la course au développement d'un vaccin contre cette souche de coronavirus.

Les recommendations de l'OMS

Selon l'OMS, une personne présentant les symptômes de la COVID-19 devrait séjourner dans une chambre individuelle bien ventilée, avec des fenêtres et une porte ouvertes. Elle devrait éviter d'utiliser des espaces communs dans la mesure du possible, et les salles de bains et les cuisines devraient être bien ventilées.

Les autres membres du ménage doivent rester dans une autre pièce ou, si cela n'est pas possible, se tenir à une distance d'au moins 1 mètre de la personne malade et dormir dans un lit séparé.

Un membre du ménage, qui est en bonne santé et qui ne souffre pas d'une maladie chronique sous-jacente, doit assumer le rôle de soignant - personne d'autre ne doit rendre visite au patient tant qu'il ne présente pas de symptômes.

Les soignants doivent se laver les mains après chaque contact avec le patient, ainsi qu'avant et après la préparation de la nourriture, avant de manger, après avoir utilisé les toilettes et chaque fois que les mains semblent sales.

Après s'être lavé les mains à l'eau et au savon, il est préférable d'utiliser des serviettes en papier jetables pour les sécher. S'il n'y en a pas, utilisez des serviettes en tissu propres et remplacez-les fréquemment. L'OMS indique que la personne malade et le soignant doivent porter un masque médical.

La personne malade doit utiliser des tasses, de la vaisselle, des ustensiles, des serviettes et des draps de lit séparés du reste de la maisonnée. Et tous ces articles doivent être lavés séparément à l'eau et au savon.

Les mères qui allaitent peuvent continuer à nourrir leur bébé mais doivent porter un masque lorsqu'elles s'en approchent, indique l'OMS.

Toutes les surfaces et tous les objets qui ont été touchés par la personne malade doivent être nettoyés et désinfectés au moins une fois par jour. On pense que le coronavirus peut survivre sur des surfaces dures jusqu'à 72 heures. Les centres américains de contrôle et de prévention des maladies ont publié un guide détaillé sur la désinfection à domicile.

Il est important que la personne malade se repose au lit, mange des aliments nutritifs et s'hydrate régulièrement.

Il est essentiel de surveiller les symptômes du patient. Pour certaines personnes, le virus n'aura que des effets bénins. Mais dans les cas graves, il peut provoquer une pneumonie. Si une personne a des difficultés à respirer, vous devez immédiatement contacter vos services médicaux pour obtenir de l'aide.

Comment s'isoler en tant que famille

Les conseils varient d'un pays à l'autre quant au moment où vous devez informer les prestataires de soins de santé qu'une personne présente des symptômes de coronavirus. L'OMS indique que toute personne ayant de la fièvre, de la toux et des difficultés respiratoires doit se faire soigner et suivre les instructions de son autorité sanitaire locale.

Le COVID-19 se propage par les gouttelettes émises par les personnes infectées lorsqu'elles éternuent ou toussent. C'est pourquoi l'auto-isolement au sein du foyer est si important. Une fois qu'une personne est infectée, il est important que le reste de la maison reste à l'intérieur et évite tout contact avec les autres personnes.

Les autorités sanitaires britanniques déclarent que toute personne présentant des symptômes de coronavirus (une température élevée ou une nouvelle toux continue) ne doit pas quitter son domicile pendant sept jours, sauf pour faire de l'exercice, où elle doit rester à au moins deux mètres des autres personnes.

Aux Philippines, la ministre de la santé Maria Rosario Vergeire a averti que les personnes atteintes de COVID-19 peuvent chercher à cacher leurs symptômes par crainte de la stigmatisation sociale. Elle a exhorté les gens à ne pas faire de discrimination à l'encontre des personnes atteintes de la maladie.

Le ministère indien de la santé propose aux citoyens une application pour smartphone qui fournit des alertes et des conseils sur COVID-19, en 11 langues différentes, afin d'aider les gens à rester en sécurité pendant la pandémie.

Des communautés qui se regroupent

Dans de nombreux pays, les services de livraison en ligne donnent la priorité à l'approvisionnement en nourriture des personnes qui s'isolent. Des groupes communautaires ont également été constitués pour livrer de la nourriture et des médicaments à ceux qui ne peuvent pas sortir à cause du coronavirus.

La seule façon de s'assurer qu'une personne est atteinte de COVID-19 est de la tester. En Corée du Sud, les tests de masse ont aidé les autorités à contenir la propagation du virus et à réduire le nombre de décès en isolant les porteurs de l'infection sans qu'un confinement total soit nécessaire.

Dans d'autres pays, comme le Royaume-Uni, les tests n'ont jusqu'à présent été effectués que lors de l'admission des personnes à l'hôpital. Des kits de dépistage à domicile ont été commandés pour être utilisés dans certains pays, mais ils ne sont pas encore largement disponibles.

Selon le directeur général de l'OMS, chaque pays a besoin de sa propre solution pour isoler les personnes atteintes de la COVID-19. "La nécessité est la mère de l'invention", dit-il, notant que l'OMS attend des communautés qu'elles trouvent le meilleur moyen de se protéger, en se fondant sur les lignes directrices de l'OMS.